Dans la paracha de Térouma, la Torah nous parle du Arone, dans lequel étaient gardées les Lou'hot (Tables de la Loi). Et au sujet d'une répétition dans cette même paracha, Rachi explique : "Cela nous enseigne qu'il faut introduire les Lou'hot dans le Arone avant de fermer le couvercle de celui-ci". Que signifie cet étonnant commentaire ? Que vient-il nous apprendre, au juste ? Aurait-on pu vraiment mettre les Lou'hot dans le Arone une fois que celui-ci était déjà fermé ?! Réponse à travers des propos de Rav Bergman.