Logo Torah-Box

"Ché'halak Mikévodo" - "Chénatane Mikévodo", pourquoi cette différence ?

Rédigé le Mardi 13 Octobre 2015
La question de Ouriel P.

Bonjour Rav,

Lorsque l'on voit un roi d'Israël (qu'est-ce qu'un "roi d'Israël"), il faut réciter la Brakha "Ché'halak Mikévodo Liréav" (qui a partagé de Sa gloire à ceux qui Le craignent), alors que pour un roi des autres nations, il faut réciter la Brakha "Chènatane (qui a donné) Mikévodo Lébassar Vadam" ?

Pourquoi pour un roi d'Israël, dit-on "qui a partagé" alors que pour un roi des autres nations, on dit "qui a donné" ?

Merci pour toutes vos réponse si lumineuses !

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
7991 réponses

Chalom Ouvrakha,

Les commentateurs expliquent que le mot "'Halak" montre le don de quelque chose qui est cher aux yeux du donateur (Hakadoch Baroukh Hou), alors que le mot "Natan" exprime le don de n'importe quoi.

Ceci pour dire que, pour les autres nations, Hachem ne donne pas forcément des choses qui lui sont chères et des véritables honneurs (voir Divré Yirmiyahou du Rav Yirmiyahou Lao dans les Hilkhot Brakhot 10, 11, et Réssissé Layla du Rav Tsadok Hacohen, note 21).

Kol Touv.

Mékorot / Sources : Divré Yirmiyahou, Réssissé Layla.
5 minutes avant de (s'en)dormir (Sivan à Eloul)

5 minutes avant de (s'en)dormir (Sivan à Eloul)

T.1 - Histoires pour accompagner les enfants au coucher. Période entre les mois de Sivan et Eloul.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA