Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
05:20 : Mise des Téfilines
06:33 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:18 : Coucher du soleil
22:09 : Tombée de la nuit

Paracha Vaet'hanane
Vendredi 12 Août 2022 à 20:53
Sortie du Chabbath à 22:03
Afficher le calendrier

Faire entrer Chabbath 20 minutes après l'heure du calendrier

Rédigé le Lundi 12 Janvier 2015
La question de Maguy M.

Kvod Harav Chalom,

Je voulais savoir s'il est permis de manière courante de faire rentrer le Chabbath 20 minutes après l'heure du calendrier ?

Merci et bravo pour votre dévouement.

La réponse de Rav Emmanuel BENSIMON
Rav Emmanuel BENSIMON
1529 réponses

Chalom,

Le Choul'han Aroukh (Hilkhot Chabbath 261,2) tranche qu'il y a une Mitsva de faire entrer Chabbath plus tôt (Tossefet Chabbath), c'est-à-dire quelques minutes avant le coucher du soleil (Chki'a). Or, les calendriers en France indiquent l'heure de l'allumage des bougies 18 minutes avant le coucher du soleil.

Par conséquent, si vous allumez les bougies 20 minutes après l'heure du calendrier, vous transgressez par erreur le Chabbath puisque vous allumez 2 minutes après le coucher du soleil, le Chabbath étant déja entré !

Conclusion :

1. Il faut a priori allumer les bougies du Chabbath à l'heure du calendrier, soit 18 minutes avant le coucher du soleil.

2. En cas de force majeure, on peut empiéter un peu sur ces 18 minutes. Mais attention, tout d'abord on ne peut utiliser tout ce temps. Le Rav Ovadia Yossef zal ('Hazon Ovadia Chabbath 261) enseigne qu'il faut toujours garder 5 minutes de sécurité. Peut-être notre montre n'est pas à l'heure exacte... On pourrait donc empiéter de 13 minutes sur l'heure du calendrier, mais uniquement à 2 conditions :

a) uniquement en cas de force majeure.

b) de manière exceptionnelle, en aucun cas régulièrement.

Le Talmud (Chabbath 118a) enseigne que si tous les juifs gardent deux Chabbath, ils seront immédiatement délivrés ! Que le mérite du Chabbath nous sauve de toutes les souffrances et des attaques de nos ennemis. Amen.

Mékorot / Sources : Choul'han Aroukh, 'Hazon Ovadia.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Emmanuel BENSIMON