Aujourd'hui à Paris
07:29 : Mise des Téfilines
08:37 : Lever du soleil
13:01 : Heure de milieu du jour
17:25 : Coucher du soleil
18:15 : Tombée de la nuit

Paracha Vaéra
Vendredi 24 Janvier 2020 à 17:16
Sortie du Chabbath à 18:27


Hiloulot du jour
Rav Matslia'h Mazouz
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Falafel & shwarma : y a-t-il un problème de Bichoul Goy ?

Rédigé le Dimanche 28 Juillet 2019
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Est-il permis de manger du falafel ou du shwarma dans un restaurant Cachère pour des Séfarades ?

Y a-t-il un problème de Bichoul Goy pour ces deux produits ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
17959 réponses

Bonjour,

1. Le Shawarma

De nombreux décisionnaires tels que Rav Bakchi Doron ou l'auteur du Choul'han Melakhim, Rav Binyamin Moché Bar Chalom, pensent que le Shawarma est touché par l'interdiction du Bichoul Goy.

Rav Ovadia Yossef ainsi que d'autres décisionnaires pensent que le Shawarma n'est pas touché par cette interdiction, mais à condition que le feu soit allumé par un juif et que la broche verticale où se trouve la viande, soit posée par un juif.

Il est à noter que dans l'excellent ouvrage Choul'han Melakhim [page 501, note 26], le Rav Binyamin Moché Bar Chalom prouve que la question ayant été posée à Rav Ovadia Yossef était inexacte. C'est pourquoi, il n'est pas possible de s'appuyer sur sa décision.

Pour les différents avis, voir Choul'han Melakhim, volume 1, pages 500-504, Choul'han Melakhim, volume 2, page 1323, Hacacheroute Léma'assé, page 38 et note 54, Avné Dérekh, volume 10, réponse 87, Atkinou Séoudata [Rav Eliyahou Shlezinger], réponse 26.

2. Les boules de Falafel

De nombreux décisionnaires pensent que les boules de Falafel sont touchées par l'interdiction du Bichoul Goy. Selon d'autres : non - étant donné qu'il ne s'agit pas d'un aliment suffisamment honorable, consommé par des personnes importantes.

Rav Ovadia Yossef n'est pas d'accord avec cet argument et pense que cela est touché par l'interdiction.

En Israël, les autorités rabbiniques adoptent une attitude rigoureuse à ce sujet. Voir Choul'han Melakhim, volume 1, page 369.

Voir Ma'yan Omer [Rav Ovadia Yossef], volume 5, page 199, Choul'han Melakhim, volume 1, page 369, volume 2, page 1304, Hacacheroute Léma'assé, page 43 et note 77, Hilkhot Ben Hazemanim [Rav David Shreïbber], page 19, Ene Lamo Mikhchol-Choné Halakhot [Rav Avraham Israël], volume 1, page 199, Halakha 5, Hacacheroute [Rav Fooks], page 449, note 78, Mitsiyone Tétsé Torah [Rav Avigdor Neventsal], page 189.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur