Logo Torah-Box
Etude sur Texte

Traité Békhorot

Chapitre 8 - Michna 6

Newsletter Michna du Jour

Pour recevoir quotidiennement la Michna du Jour en vidéo, indiquez votre adresse e-mail dans le champ ci-dessous.

אַחַת בִּכְּרָה וְאַחַת שֶׁלֹּא בִּכְּרָה שֶׁל שְׁנֵי אֲנָשִׁים,
וְיָלְדוּ שְׁנֵי זְכָרִים,
זֶה שֶׁלֹּא בִּכְּרָה אִשְׁתּוֹ נוֹתֵן חָמֵשׁ סְלָעִים לַכֹּהֵן.
זָכָר וּנְקֵבָה,
אֵין כָּאן לַכֹּהֵן כְּלוּם.
מֵת הַבֵּן בְּתוֹךְ שְׁלֹשִׁים יוֹם,
אַף עַל פִּי שֶׁנָּתַן לַכֹּהֵן,
יַחֲזִיר לוֹ חָמֵשׁ סְלָעִים.
לְאַחַר שְׁלֹשִׁים יוֹם,
אַף עַל פִּי שֶׁלֹּא נָתַן, יִתֵּן.
מֵת בְּיוֹם שְׁלֹשִׁים,
כְּיוֹם שֶׁלְּפָנָיו.
רַבִּי עֲקִיבָא אוֹמֵר:
אִם נָתַן, לֹא יִטֹּל;
וְאִם לֹא נָתַן, לֹא יִתֵּן.
מֵת הָאָב בְּתוֹךְ שְׁלֹשִׁים יוֹם,
בְּחֶזְקַת שֶׁלֹּא נִפְדָּה,
עַד שֶׁיָּבִיא רְאָיָה שֶׁנִּפְדָּה;
לְאַחַר שְׁלֹשִׁים יוֹם,
בְּחֶזְקַת שֶׁנִּפְדָּה,
עַד שֶׁיָּבִיא רְאָיָה שֶׁלֹּא נִפְדָּה.
הוּא לִפָּדוֹת וּבְנוֹ לִפָּדוֹת,
הוּא קוֹדֵם אֶת בְּנוֹ;
רַבִּי יְהוּדָה אוֹמֵר:
בְּנוֹ קוֹדְמוֹ,
שֶׁמִּצְוָתוֹ עַל אָבִיו,
וּמִצְוַת בְּנוֹ עָלָיו:
[Si]une[femme]avait[déjà]accouché et une autre n'avait pas accouché [auparavant, et qu'elles étaient mariées]à deux hommes et qu'elles donnaient naissance à deux mâles,[qui se sont alors mélangés], celle[dont la]femme n'avait pas accouché[auparavant donne cinq pièces de monnaie]sela au Kohen. [Si les femmes ont donné naissance à]un mâle et à une femelle, le Kohen n'a rien ici,[car il est possible que la femelle soit née d'une mère qui n'avait pas encore accouché. Si]le[fils premier-né]meurt dans les trente jours[suivant sa naissance], bien que[le père]ait donné[cinq sela]au Kohen,[le Kohen]doit[les rendre. Si le fils premier-né meurt]après trente jours, même si[le père]n'a pas donné[cinq pièces de sela au Kohen], il doit[les donner à ce moment-là. Si le premier-né]décède le trentième jour,[le statut de ce jour est]identique[à celui du]jour qui l'a précédé,[puisque l'obligation ne prend effet qu'après l'écoulement de trente jours]. Rabbi Akiva dit :[Si le premier-né meurt le trentième jour, c'est un cas d'incertitude ; donc], si[le père a déjà]donné[le paiement du rachat au Kohen], il ne peut pas[le reprendre], mais s'il n'a pas[encore]donné[le paiement], il n'a pas[besoin de le] donner. [Si]le père[du premier-né]décède dans les trente[jours suivant sa naissance], le statut présumé du[fils est]qu'il n'a pas été racheté, jusqu'à ce que[le fils]apporte la preuve qu'il a été racheté. [Si le père décède après]trente jours, le statut présumé du[fils est]qu'il a été racheté, jusqu'à ce que[les gens]lui disent qu'il n'a pas été racheté. [Si l’on avait à la fois]soi-même à racheter et son fils à racheter, sa[propre rédemption]prime sur[celle de]son fils. Rabbi Yehouda dit :[La rédemption de]son fils est prioritaire, car la mitswa[de racheter le père incombe]au[grand-]père (l’obligation de rachat du père incombait à son propre père), et la mitswa[de racheter]son fils lui[incombe].
Soyez le premier à commenter ce cours !
Newsletter Torah-Box

Pour recevoir chaque semaine les nouveaux cours et articles, inscrivez-vous dès maintenant :

25 Juin 2024 - 19 Sivan 5784

  • 04:41 Mise des Téfilines
  • 05:46 Lever du soleil
  • 13:13 Heure de milieu du jour
  • 20:39 Coucher du soleil
  • 21:25 Tombée de la nuit

Chabbath Chéla'h Lekha
Vendredi 28 Juin 2024

Entrée à 20:21
Sortie à 21:29


Changer de ville