Torah-Box fait appel à vous pour une campagne sans précédent : soutenir régulièrement les familles israéliennes meurtries par le terrorisme. Cette semaine, nous vous présentons la famille Litman, dont le père de famille et l’un des enfants ont été assassinés dans un attentat sur la route d’Otniel en 2015.

Vendredi 13 novembre 2015 après-midi. La famille Litman est en fête : Sarah-Tehiya, la fille aînée, va se marier mardi prochain. La famille s’apprête à passer le Chabbath ‘Hatan1 avec le futur époux et sa famille. Les Litman prennent la route en direction de la localité de Métar, à une petite cinquantaine de kilomètres de leur domicile de Kiryat Arba. Alors qu’ils sont aux anges, une épouvantable tragédie vient briser leur rêve au milieu du trajet : un terroriste ouvre le feu sur leur voiture. Le papa, Rabbi Yaakov Litman, meurt sur le coup, tandis que Nétanel, le jeune frère âgé de 18 ans au volant du véhicule, est assassiné pendant qu’il appelle les secours. Dans cet horrible assassinat, un miracle s’opère tout de même pour les survivants, alors que le meurtrier tente d’ouvrir la porte arrière du véhicule pour commettre un massacre à grande échelle. Son arme s’enraye, le terroriste prend la fuite. Le mariage est finalement célébré après les deux enterrements. C’est avec une foi indescriptible que cette famille tente de se reconstruire, mais les plaies restent tellement vives pour la veuve et ses cinq enfants, âgés de 21 à 5 ans au moment des faits...

Après avoir longuement échangé avec ces familles, Torah-Box veut aller plus loin : notre vœu le plus cher est de soutenir régulièrement ces familles durablement touchées, y compris sur le plan financier. Une aide financière régulière leur permettra de “voir venir” en ayant un peu de tranquillité d’esprit, au moins sur le plan du budget familial.

Participez pleinement à cette Mitsva essentielle de la Torah de soutenir la veuve et l’orphelin : https://www.torah-box.com/fond-orphelins 

 

1 Dans la tradition achkénaze, le Chabbath ‘Hatan - du marié - précède le mariage et le Chabbath Kala - de la mariée - le suit