La Guemara raconte que lorsque Pharaon a voulu jeter au Nil les garçons juifs qui allaient naître, Amram (qui allait, plus tard, devenir le père de Moché Rabbénou) s'est séparé de sa femme (car il s'est dit: "À quoi bon avoir des enfants, si c'est pour qu'ils meurent ?"). Sa fille Myriam lui a alors fait remarquer que ce comportement était pire que celui de Pharaon. En effet, Pharaon voulait tuer les garçons, mais il laissait vivre les filles. Alors qu'en se séparant de sa femme, Amram empêchait la venue au monde des garçons et des filles ! Amram a écouté sa fille, il s'est remarié et, suite à cela, tous les hommes qui, suivant son exemple, s'étaient séparés de leurs femmes se sont remariés avec elles; et Moché Rabbénou est né. Le conseil de Myriam était donc bon. Mais comment se fait-il qu'Amram lui-même n'y ait pas pensé, alors qu'il était le plus grand Rav de sa génération ? Sa propre fille, qui était pourtant très jeune, aurait-elle été plus intelligente que lui ?