Au début de ce cours, Rav Fhima parle du début de Parachat Nitsavim. Il s'attarde sur des mots qui pourraient nous venir à l'esprit : chalom yihyié li ki bichriroute libi élekh (des termes très étonnants car ils semblent impliquer qu'il est possible de faire ce que bon nous semble sans avoir à en assumer les conséquences). Il demande: Comment est-il possible d'imaginer une chose pareille? Peut-on raisonnablement croire qu'il est possible de vivre en toute impunité? Il rappelle l'ampleur de la responsabilité qui nous est confiée en tant que Juif; et rapporte un commentaire du 'Hovot Halévavot qui montre l'impact de la régularité, dans les mitsvot et les avéroth.