Logo Torah-Box

A qui reviennent les "pourboires" reçus par un employé ?

Rédigé le Dimanche 10 Octobre 2021
La question de Anonyme

Rav, Chalom,

Mon fils a acheté des 'Aravot pour les revendre.

Il a proposé à son frère d'en vendre pour lui et de lui donner 0,50 shékel par sachet vendu ; celui-ci a accepté.

Lors de la vente, une personne très pressée lui a donné beaucoup plus et lui a dit de garder la monnaie.

Aussi, il a rencontré des amis de la famille qui lui ont donné une somme plus grande que le prix de vente.

Est-ce que l'argent en plus revient au frère qui vendait au moment des faits, ou à celui à qui appartient la marchandise ?

Merci pour votre réponse qui amènera le Chalom entre les frères :)

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38671 réponses

Bonjour,

Il s'agit, donc, d'un cas où le frère ayant vendu les 'Aravot n'a pas fait une action particulière ou un investissement particulier ayant entraîné les gains obtenus.

Pour le premier cas

La monnaie supplémentaire revient au propriétaire des 'Aravot.

Pour le second cas

Il faut partager les sommes entre le frère - propriétaire des 'Aravot et le frère les ayant vendu, car nous avons un doute concernant les intentions des "amis de la famille". Si le frère ayant vendu les 'Aravot ne veut pas partager l'argent, le Beth Din ne pourra pas l'obliger à donner la moitié des sommes reçues en trop.

Michepeté Hatorah, volume 1, édition 5758, réponses 68 et 69.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Michpété Hatorah.
Une vie engagée (Rabbanite Jungreis)

Une vie engagée (Rabbanite Jungreis)

En se fondant sur la sagesse de la Torah, la Rabbanite nous rappelle quels sont les principes nécessaires pour mener une vie heureuse et engagée.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN