Aujourd'hui à Paris
06:38 : Mise des Téfilines
07:40 : Lever du soleil
13:04 : Heure de milieu du jour
18:28 : Coucher du soleil
19:13 : Tombée de la nuit

Paracha Terouma
Vendredi 28 Février 2020 à 18:13
Sortie du Chabbath à 19:21

Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Accepter un don d'un Mé'halèl Chabbath

Rédigé le Jeudi 16 Janvier 2020
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Quelqu'un m'a dit qu'une institution de Torah n'a pas le droit d'accepter un don d'argent d'une personne qui ne serait pas Chomérèt Chabbath de façon très sérieuse (à 100% donc), et, ceci, même si l'argent en question n'est en aucune façon gagné pendant Chabbath ou Yom Tov.

Pouvez-vous me dire ce qu'il en est ?

Merci.

Cordialement.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
18506 réponses

Bonjour,

Il est permis de recevoir de la Tsédaka donnée par une personne qui n'est pas, encore, consciente de l'importance du Chabbath et qui ignore ses bienfaits.

Voir Hit'orérout Techouva [Rav Chimon Sofer] volume 4, réponse 135 et Béora'h Tsédaka, chapitre 4, Halakha 28.

La Halakha mentionnée dans votre question n'est en vigueur que s'il s'agit d'une personne qui transgresse le Chabbath pour éveiller la colère de ceux qui l'entourent.

De nos jours, de tels artistes sont assez rares.

Voir Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 254, Halakha 2, Michna Broura, chapitre 154, passage 48, Biour Halakha, passage "O Lé'halèl" sur Choul'han 'Aroukh, Ora'h 'Haïm, chapitre 385, Halakha 3 et Béora'h Tsédaka, chapitre 4, Halakha 28.

D'après certains de nos maîtres, si l'on trouve de telles personnes et que leur Tsédaka est mélangée à celle d'autres personnes, il est permis d'en tirer profit.

Voir Béora'h Tsédaka, chapitre 4, Halakha 28 et note 56.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur