Logo Torah-Box

Assister au mariage de son enfant durant les "30 jours"

Rédigé le Dimanche 19 Août 2018
La question de Idan L.

Bonjour Rav,

Au sujet d'une personne qui est dans les Chlochim (30 jours de deuil) après le décès de sa mère (deux semaines précisément), où trouve-t-on écrit l'autorisation d'assister de façon totale au mariage ('Houppa, danses, repas, musique...) ?

Merci beaucoup.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
37862 réponses

Bonjour,

A. Si le papa ou la maman du ‘Hatan ou de la Kalla se trouvent dans la période d’Avélout [deuil] suivant les sept jours et avant la fin des Chlochim, suite au décès de l’un de leur parent :

1. Il leur est permis d’assister à la ‘Houppa de l'un de leurs enfants,

2. Il leur est permis de rester dans la salle au moment du repas. De préférence, le repas - à proprement parler - sera pris dans une place, en retrait,

3. Il leur est permis de rester dans la salle au moment où il y a de la musique,

4. Dans la mesure du possible, le papa ou la maman en deuil, accueilleront et serviront les invités durant la soirée.

Voir Iguerot Moché, Yoré Déa, volume 2, réponse 169 et 171, Sdé ‘Hémed, Maarékhet Avélout, passage 59, ‘Haïm Va’hessed, chapitre 18, Halakha 6, Divré Yatsiv, Yoré Déa, réponse 239.

Rav Ovadia Yossef est d’accord avec cette décision. Voir ‘Haïm Va’hessed, chapitre 18, Halakha 6, note 8 et Yalkout Yossef - Avélout, chapitre 38, note 17.

B. D’après certains décisionnaires, la Halakha est identique si le papa, ou la maman se trouvent dans la période des sept jours. Voir Iguerot Moché, Yoré Déa, volume 2, réponse 169 et 171. Concrètement, on évite d’agir de la sorte.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Ces questions, vous vous les êtes posées un jour, ou vous vous les poserez dans l’avenir…

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN