Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Ashburn
06:18 : Mise des Téfilines
07:12 : Lever du soleil
12:24 : Heure de milieu du jour
17:36 : Coucher du soleil
18:16 : Tombée de la nuit

Paracha Yitro
Vendredi 10 Février 2023 à 17:23
Sortie du Chabbath à 18:24
Afficher le calendrier

"Avinou" - fautes involontaires / "Malkénou" - fautes volontaires ?

Rédigé le Jeudi 26 Mars 2015
La question de Ari J.

Bonjour Rav,

Dans la 'Amida, nous demandons qu'Hachem pardonne nos fautes.

Or, nous faisons référence à Lui en tant que Père (Avinou) pour qu'Il nous pardonne nos fautes involontaires ('Hatanou), et en tant que Roi (Malkénou) pour le pardon de nos fautes volontaires (Pach'anou). L'inverse aurait été plus logique, le père étant plus miséricordieux qu'un roi, il serait plus apte à pardonner des fautes volontaires.

Comment expliquer ce choix ?

Merci d'avance et Kol Touv.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
7150 réponses

Chalom Ouvrakha,

En fait, selon le 'Hafets 'Haïm, la traduction de cette prière est la suivante : "Si nous sommes comme Tes enfants, considère nos fautes comme involontaires, et si nous sommes comme Tes serviteurs et que nos fautes sont considérées comme volontaires, nous Te demandons de nous les pardonner".

Le 'Hafets 'Haïm (Torat Habayit, chapitre 12 dans l'annotation) nous explique qu'il y a des 'Avérot qui sont difficiles à cataloguer comme étant volontaires ou involontaires, et la sentence dépendra du rapport que nous avons avec Hachem.

Kol Touv.

Mékorot / Sources : Torat Habayit.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA