Aujourd'hui à Paris
05:33 : Mise des Téfilines
06:44 : Lever du soleil
13:55 : Heure de milieu du jour
21:05 : Coucher du soleil
21:55 : Tombée de la nuit

Paracha Choftim
Vendredi 21 Août 2020 à 20:36
Sortie du Chabbath à 21:43
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Blancs d’œufs liquides, Cachères ?

Rédigé le Mercredi 11 Décembre 2019
La question de Anonyme

Bonjour,

Faut-il un tampon de Cacheroute pour un bidon de blancs d’œufs liquides (donc crus), comme celui que propose Metro, par exemple ?

Merci.

La réponse de Dan COHEN
Dan COHEN
844 réponses

Bonjour,

Voici les différents problèmes qu'on pourrait avoir sur ce produit :

1. S'agit-il d’œufs de poule de manière certaine ?

2. Faut-il craindre la présence de sang ?

3. Les œufs ainsi emballés en bidon passent au moins une nuit et certainement plusieurs en bidon, sans leur coquille. Or, il est interdit de consommer un œuf, de l'ail ou de l'oignon après qu'ils aient passé la nuit sans leur peau ou leur coquille. Les bidons d’œufs sont-ils concernés par ce problème ?

1. Il s'agit d’œufs de poule, et bien qu'en l'état, ils ne soient pas reconnaissables, on considère qu'il s'agit effectivement d’œufs de poule et que, par conséquent, ils sont Cachères.

En effet, les Sages n'ont frappé les œufs d'aucun décret (contrairement au lait, au pain, au vin, ou aux aliments cuits par exemple), car il n'a jamais été d'usage de faire passer d'autres œufs pour des œufs de poule.

En effet, les œufs non-Cachères ont toujours été plus coûteux que les œufs Cachères. Par ailleurs, tous les œufs provenant de l'industrie agro-alimentaire proviennent de poules pondeuses. Or, il y a une une Massorète, une transmission qui valide la Cacheroute de toutes les poules pondeuses (a contrario de certaines races à viande comme le Braekel).

2. On considère que la plupart des œufs n'ont pas de sang. Ceci est d'autant plus vrai dans les œufs de l'industrie agro-alimentaire qui proviennent d'élevages en batterie, sans fécondation. Même le sang qu'on peut éventuellement y trouver ne provient pas d'un poussin en formation, mais plutôt de la rupture d'un vaisseau sanguin de la poule lors de la formation de l’œuf. Ce sang n'est pas interdit par la Torah mais à cause du "Qu'en dira-ton", le Marit 'Ayin. Si on voit ce sang, en particulier sur le blanc, il faut le retirer. Quand ont voit le sang sur le jaune, certains se montrent stricts et demandent de retirer l’œuf, d'autres se montrent plus souples et autorisent à retirer uniquement le sang (Rav Ovadia Yossef). Quoi qu'il en soit, selon tous les avis, le sang éventuel serait annulé dans la quantité d’œuf permis a posteriori, bien qu'il n'y avait pas de surveillant rituel pour vérifier les œufs.

3. Concernant le problème des œufs qui ont passé la nuit sans leur coquille (Linat Layla), les avis sont partagés. Rav Moché Feinstein a rédigé une réponse dans laquelle il autorise ce type de bidons d’œufs, bien que les œufs aient passé la nuit. Voir  Iguerot Moché, Yoré Déa, volume 3, réponse 20.

Sur le plan pratique, toutes les surveillances rabbiniques en Israël font usage de ce type de bidon. (Certes, en Israël, tous les produits, y compris les bidons d’œufs, bénéficient d'une surveillance rabbinique et donc d'un tampon de Cacheroute, c'est donc sur la décision de Rav Moché Feinstein que les surveillances rabbiniques en Israël s'appuient pour autoriser ces œufs.)

En résumé : vous pouvez utiliser des bidons d’œufs si et seulement si, il s'agit d’œufs à 100% (blancs, jaunes ou blancs et jaunes mélangés).

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Dan COHEN