Aujourd'hui à Paris
06:24 : Mise des Téfilines
07:27 : Lever du soleil
12:35 : Heure de milieu du jour
17:41 : Coucher du soleil
18:27 : Tombée de la nuit

Paracha Lekh Lékha
Vendredi 30 Octobre 2020 à 17:14
Sortie du Chabbath à 18:20
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Bouilloire électrique Chabbath

Rédigé le Mardi 17 Mars 2015
La question de Kris D.

Chalom Rav,

J'ai une question concernant le fait d’utiliser un Koumkoum comme bouilloire électrique.

Qu'en serait-il si on utilise une bouilloire électrique ordinaire dans laquelle on chauffe de l'eau avant le Chabbath avec l'intention de la réchauffer avec cette même bouilloire durant Chabbath pour se faire du thé ou un café ?

Pour ma part, je pense que ce n'est pas possible puisqu'il faut allumer soi-même la résistance de chauffe, cependant certaines personnes disent que c'est permis.

Merci !

La réponse de Rav Rahamim ANKRI
Rav Rahamim ANKRI
409 réponses

Chalom,

Effectivement, votre question a lieu d'être posée puisqu'il y a une divergence d'opinion entre nos décisionnaires à ce sujet. La question est : y a-t-il un interdit de recuire un aliment ou une eau qui a déjà cuit ?

En ce qui concerne l'aliment, s'il n'est pas liquide, il sera permis de le réchauffer sur la Plata, étant donné qu'il ne subit pas de changement réel, si ce n'est qu'il puisse brûler. Par exemple, on pourra réchauffer sur la Plata du poulet qui aurait cuit avant Chabbath, pour la raison susmentionnée.

Par contre, en ce qui concerne l'eau ou tout autre liquide (comme une soupe), même si on l'aurait précuit, on ne verrait pas la différence après qu'elle ait totalement refroidit, c'est-à-dire qu'on ne pourrait pas savoir s'il y a eu une cuisson préalable ou pas. Dans ce cas, il est donc interdit de le réchauffer sur la Plata (Choul'han Aroukh Ora'h 'Haïm 318, 4).

Par contre, dans le cas où on aurait programmé une minuterie sur la Plata, d'après les Séfarades, tant que la plaque ne se sera pas allumée, on pourra y déposer un plat liquide (Yabia Omer 10).

Dans votre cas, un autre problème se pose, c'est de déclencher un système électrique pour la réchauffer, qui est en lui-même interdit le Chabbath, au même niveau que d'allumer une lumière.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Rahamim ANKRI