Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
04:39 : Mise des Téfilines
06:01 : Lever du soleil
13:47 : Heure de milieu du jour
21:34 : Coucher du soleil
22:31 : Tombée de la nuit

Paracha Bé'houkotaï
Vendredi 27 Mai 2022 à 21:22
Sortie du Chabbath à 22:44
Afficher le calendrier

Brakha sur le tabac, narguilé ou odeur de cigarette

Rédigé le Jeudi 11 Mai 2017
La question de Serge G.

Bonsoir Rav,

Pouvez-vous me dire s'il-vous-plaît si nous faisons une Brakha avant de fumer ou même renifler du tabac ou la bonne odeur d'un narguilé ou même l'odeur de la cigarette si on aime ça ?

Merci beaucoup.

La réponse de Binyamin BENHAMOU
Binyamin BENHAMOU
2283 réponses

Chalom,

1. De la même façon qu'il est interdit de profiter de nourriture ou de boisson sans réciter de bénédiction au préalable, de même il est interdit de tirer profit d'une senteur agréable avant d'avoir récité une bénédiction, comme c'est marqué : "Que tout ce qui respire fasse l'éloge du Créateur" (Téhilim 150,6), et il faut réciter cette bénédiction avant le profit donc avant d'avoir senti. (Brakhot 43b, Choul'han 'Aroukh 216,2)

2. Non, on ne récite aucune bénédiction avant consommation ou reniflements de ces odeurs de tabac, cigarettes ou narguilé, car le but principal de ces produits n'est pas de les sentir mais pour d'autres raisons, comme les fumer principalement. (Kaf Ha'haim 210-32, Aroukh HaChoul'han 210-4, Halikhot Brakhot p.331)

3. Et même si le tabac a été mélangé avec une bonne odeur, cela ne change rien à la décision halakhique, puisque l'objectif de celle-ci est principalement d'étouffer la mauvaise odeur de base du tabac.

Kol Touv !

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Binyamin BENHAMOU