Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
05:27 : Mise des Téfilines
06:39 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:11 : Coucher du soleil
22:02 : Tombée de la nuit

Paracha Vaet'hanane
Vendredi 12 Août 2022 à 20:53
Sortie du Chabbath à 22:03

Hiloulot du jour
Rav Amram Ben Diwan
Afficher le calendrier

Chabbath : manger avant 'Hatsot, obligation ?

Rédigé le Mardi 17 Juin 2014
La question de Anonyme

Chalom Rav,

Est-il obligatoire de manger avant 'Hatsot le jour de Chabbath, ou cela n'est qu'une mesure de piété ?

Comment agir lorsque l'on sait que l'on ne pourra pas manger avant cette heure-là ?

Toda Rabba !

La réponse de Rav Freddy ELBAZE
Rav Freddy ELBAZE
1711 réponses

Chalom,

Il y a une Mitsva de se réjouir le jour du Chabbath (‘Oneg Chabbath), c’est pour cela que nos Sages nous enseignent qu’on ne peut pas jeûner le jour du Chabbath, afin de ne pas annuler la Mitsva du ‘Oneg Chabbath.

Dans la Guémara Pessa’him (12), il est enseigné que d’une manière générale, quiconque mange son premier repas après la sixième heure (= midi), nuit à sa santé ; ainsi a tranché Maran le Choul’han Aroukh (ch.157) que même la semaine, on ne doit pas rester à jeun jusqu’après la sixième heure.

Dans le Talmud de Jérusalem, il est rapporté qu’il est interdit de jeûner le Chabbath jusqu'à la moitié de la journée; ainsi ont tranché le Rif (Rabbi Itzhak Elfassi), le Roch (Rabbénou Acher), ainsi que le Tour (Rabi Yaacov fils de Rabbénou Acher) et Maran le Choul’han Aroukh (Rabbi Yossef Caro).

Evidemment, en ce qui concerne la Mitsva de ‘Oneg Chabbath, il n’y a pas de différence entre les hommes et les femmes.

Aussi, le Touré Zahav a écrit que les communautés décrétant des jeûnes publics le jour du Chabbath pour annuler des mauvais décrets n’agissent pas selon la loi, car par cela elles annulent la Mitsva du ‘Oneg Chabbath.

Par conséquent, si un homme sait pertinemment qu’il ne pourra pas se mettre à table le Chabbath avant ‘Hatsot, il s’efforcera de prendre une tasse de thé, de café, ou tout simplement un verre d’eau avant de se rendre à la synagogue; de ce fait, il ne sera pas considéré comme étant à jeun. Ainsi a tranché le Péri Mégadim.

Telle est la conduite à suivre les jours de Roch Hachana et Sim’hat Torah lorsque l’on sait que ces jours-ci, particulièrement, on termine la Téfila tard dans la matinée. On tachera tout de même de ne pas terminer la Sé’ouda de Chabbath trop tard dans l’après-midi, afin de pouvoir réaliser la Sé’ouda Chlichit (troisième repas) avec appétit.

Il est important de consulter régulièrement un calendrier pour connaître l’horaire de ‘Hatsot.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Freddy ELBAZE