Logo Torah-Box

Chéva' Brakhot : que faut-il consommer pour les réciter ?

Rédigé le Mardi 23 Mai 2023
La question de Anonyme

Bonjour,

Lors d'un repas servi en l'honneur des Chéva' Brakhot, combien de personnes doivent consommer du pain ?

Ceux qui n'en consomment pas, que peuvent / doivent-ils consommer afin que les Chéva' Brakhot puissent être récitées ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38848 réponses

Bonjour,

1. Si, au moins, dix hommes ont consommé du pain, il est possible de réciter les Chéva' Brakhot.

2. Les garçons, à partir de 13 ans, sont considérés des hommes à part entière.

3. Si sept hommes ont consommé du pain : il faut faire appel à trois hommes qui consommeront au choix : 30 grammes de gâteaux ou 30 grammes de viande ou 30 grammes de poisson ou 30 grammes de fruit ou légumes [salades, etc.] ou 9 cl de vin ou de bière [l'eau ou les boissons sucrées ne sont pas suffisantes].

4. Les trois hommes n'auront pas récité la Brakha finale pour leur consommation. Ils la réciteront après le Zimoun. Beth 'Hatanim, volume 2, page 388, Halakha 10.

Ainsi, il sera possible de réciter les Chéva' Brakhot et le Zimoun [en mentionnant le Nom d'Hachem]. Beth 'Hatanim, volume 2, pages 385-388.

5. Six hommes ont consommé du pain : il n'est pas possible d'associer quatre hommes ayant consommé les aliments précités [paragraphe 3]. L'un des quatre devra obligatoirement consommer du pain. Les trois autres : du pain ou les aliments précités [paragraphe 3].

6. Lorsqu'il n'est pas possible de réciter les Chéva' Brakhot, on récite uniquement les Brakhot : Achèr Bara Sassone Vésim'ha... et Boré Peri Haguéfène.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Beth 'Hatanim.
Séli'hot

Séli'hot

Livret Séli'hot avec instructions en français. Mise en valeur des passages lus à haute voix par l'assemblée et QR codes renvoyant vers des audios mp3 (rites marocain et tunisien).

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN