Aujourd'hui à Paris
04:36 : Mise des Téfilines
06:01 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:50 : Coucher du soleil
22:49 : Tombée de la nuit

Paracha Matot - Massé
Vendredi 17 Juillet 2020 à 21:29
Sortie du Chabbath à 22:47
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Comment permettre la présence des chérubins ?

Rédigé le Jeudi 9 Avril 2020
La question de Benjamin G.

Chalom,

La Torah nous dit de ne pas faire de statues, pourtant, les deux chérubins étaient dans le Saint des saints.

Comment expliquer cela ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
21064 réponses

Bonjour,

Vous avez mérité de poser la question soulevée par de nombreux commentateurs parmi nos maîtres.

L’interdiction mentionnée dans la Torah [Chémot 20, versets 3-6] concernant la fabrication et la possession d’idoles s’applique, uniquement, lorsque l’intention est de les servir dans le cadre d’une croyance à des dieux étrangers. Mais dans le Michkan et le Beth Hamikdach, les Kerouvim [Chérubins] avaient plusieurs dimensions symboliques saintes et très respectables, comme cela est mentionné dans les écrits de nos maîtres.

Les Kerouvim ont le visage d’un garçon et d’une fille [Talmud Yoma 54a] et des ailes semblables à celles des oiseaux. Cela nous enseigne que nous devons comprendre la sagesse d’Hachem et, toujours, aspirer à nous élever vers le haut. Les visages sont dirigés vers le bas [l’arche] où se trouvent les tables de la loi pour enseigner que la seule source authentique de sagesse est la Torah.

Voir commentaire de Rabbi Its’hak Abrabanel sur Parachat Terouma, rapporté par Hagot Béparachiot Hatorah, volume 1, page 337, Rabbénou Be’hayé rapporté par Cha’aré Aharon sur Chémot 25, verset 18, Méam Loez sur Chémot 25, versets 20 et 21 [autres explications extraordinaires, concernant les Kérouvim], Sforno sur Chémot 25, versets 10-22.

Cette « permission-exception » entre dans le cadre de ce qu’enseignent nos Sages, les ‘Hakhamim : « Tout ce que la Torah a interdit, elle l’a permis ». Voir Talmud ‘Houlin 109b et Midrash Tan’houma sur Parachat Chemini, passage 8.

Elle nous a interdit de travailler durant Chabbath mais dans le Beth Hamikdach, on offrait, tous les Chabbath, plusieurs sacrifices. Le porc est interdit, mais la cervelle du Chibouta [poisson] a un goût identique, etc.

Les Kerouvim sont un exemple parmi tant d’autres.

Tout n’a pas été dit à ce sujet.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN