Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
05:27 : Mise des Téfilines
06:39 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:11 : Coucher du soleil
22:02 : Tombée de la nuit

Paracha Vaet'hanane
Vendredi 12 Août 2022 à 20:53
Sortie du Chabbath à 22:03

Hiloulot du jour
Rav Amram Ben Diwan
Afficher le calendrier

Comment sortir de la déprime ?

Rédigé le Lundi 21 Novembre 2016
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Comment l’homme peut-il sortir de l’obscurité dans ses périodes de déprime où il ne perçoit pas la lumière de D.ieu ?

La réponse de Rav Yaakov Israel LUGASSY
Rav Yaakov Israel LUGASSY
292 réponses

Bonjour,

Pour répondre à cette question, il nous faut tout d’abord comprendre quelle est la cause qui empêche l’homme de percevoir la lumière de D.ieu.

L’explication suivante est rapportée dans le Mikhtav Mééliahou (2, p. 172) au nom du Likouté Moharan (115) :

Comment s’élever après que notre potentiel se soit effrité suite à une chute spirituelle ? Le Likouté Moharan cite le verset : "Le peuple se tenait loin et Moché s’approcha du brouillard où D.ieu résidait." "Se tenir loin" signifie être si éloigné de D.ieu que l’on ne sait même plus comment se rapprocher de Lui.
Mais celui qui malgré tout aspire à se rapprocher de D.ieu, palpe le brouillard et finit par Le voir. D.ieu, en effet, Se cache à travers les obstacles et le voile posé devant l’homme. D.ieu aime la justice, mais Il aime également le peuple d’Israël. Lorsque l’attribut de justice est en branle envers celui qui n’est pas méritant, D.ieu est pour ainsi dire "contraint" de donner Son aval pour que l’homme ait à surmonter des obstacles.

Mais c’est en fait par amour pour les enfants d’Israël que D.ieu Se dissimule derrière cette adversité. L’homme sage parvient à Le discerner.

Par contre, pour celui qui est embourbé dans la faute à tel point qu’il ne peut plus s’élever même par le biais de ses Middot ou par le Lo Lichma, D.ieu le laisse avec ses outils cassés jusqu’au point de désespoir absolu. Si l’homme réfléchit à sa situation, il comprendra qu’il ne peut plus continuer ainsi puisqu’il court droit vers la solitude et la perdition.

Il doit s’armer de ses dernières forces pour amorcer une Téchouva extrême et pour opérer une transformation totale de son être, de sorte que plus aucune de ses attitudes d’aujourd’hui ne ressemblent à celles d’hier. Il doit s’armer d’énormément de force pour s’insurger contre le Yétser Hara'. C’est ce que Rav Na’hman dit : "L’homme intelligent reconnaîtra le Créateur dans les obstacles." Il saisit qu’ils sont là pour l’aider à retourner vers D.ieu, car dans le brouillard, D.ieu est présent pour celui qui veut bien s’approcher de Lui.

Dans le Yalkout Lekh Lekha, sur le verset : "Il leur partagea la nuit…", nos Sages expliquent que c’est le Créateur qui la divisa. Au niveau symbolique, cela signifie que celui qui s’éveille à la Téchouva dans les moments difficiles voit l’obscurité se fendre d’elle-même.

Nos Sages précisent pourtant que le voile qui cache D.ieu ne se déchire pas naturellement. Seuls certains individus méritent l’aide de D.ieu dans l’adversité et parviennent à s’élever. Or nos Sages enseignent qu’il faut prier pour obtenir l’aide du Ciel. Le seul fait de se renforcer ne suffit pas, il faut également obtenir l’aide du Ciel par le biais de la Téfila.

Lorsque le mal cherche à précipiter un homme dans la faute, si ce dernier est intelligent, il réalisera que cette situation constitue en fait un moyen de se rapprocher de D.ieu.

Il en est de même pour la Sim’ha.

Lorsqu’un homme est pris dans le cercle vicieux de la tristesse, il doit comprendre que ce sentiment est un bienfait que D.ieu lui octroie. Son salut est proche et il a la possibilité de s’épanouir justement par le biais de cette souffrance. Même s’il ne perçoit pas D.ieu, qu’il sache que D.ieu a dissimulé au sein de cette obscurité une lumière qu’il peut saisir et qui est à même de le sauver. En cherchant avec profondeur, il la percevra.

L’intérêt de l’adversité et des épreuves a été analysé longuement dans le passage : "Dor Hatemourot" et "Galout Ouguéoula".

Kol Touv.

Mékorot / Sources : Mikhtav Mééliahou, Likouté Moharane.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Yaakov Israel LUGASSY