Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
05:27 : Mise des Téfilines
06:39 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:11 : Coucher du soleil
22:02 : Tombée de la nuit

Paracha Vaet'hanane
Vendredi 12 Août 2022 à 20:53
Sortie du Chabbath à 22:03

Hiloulot du jour
Rav Amram Ben Diwan
Afficher le calendrier

Différence entre les âmes humaines, animales et végétales

Rédigé le Vendredi 31 Juillet 2015
La question de Yan T.

Bonjour Rav,

Peut-on penser qu’il y a une gradation de considération d’Hachem dans les valeurs des âmes de chaque être vivant : l’âme d’un végétal peut-elle être mise sur le même pied, à un état inférieur ou supérieur à celle d’un animal ? L’âme d’un animal est-elle forcément inférieure à celle de l’humain ?

Merci.

La réponse de Rav Yehiel BRAND
Rav Yehiel BRAND
878 réponses

Bonjour,

Ordinairement, le mot « âme » se traduit en hébreu par Néféch, Néféch-Haya, ou Néchama.

Aucune de ces expressions ne se trouve dans le récit biblique de la création des végétaux ; il me semble qu’on ne les trouve dans aucun texte biblique. Conclusion : ils ne semblent pas être dotés d’une âme. Si, éventuellement, vous les trouverez dans certains livres au sujet des végétaux, prenez-le comme l’expression « voiture » pour une voiture « majorette ».

Pour les animaux, la Torah écrit qu’ils furent créés avec un Néféch ou Néféch-Haya (Béréchit, chapitre 1, versets 20, 21 et 24 ; chapitre 2, 19).

En ce qui concerne l’homme, il est créé avec une « Néchama », et « Nichmat ‘Haïm », (Béréchit, 2, 7). Son âme est alors infiniment supérieure au Néféch des animaux, car elle est faite à l’image de D.ieu (Béréchit, 1, 26-27 ; 5, 1), et ainsi sont faites les futures générations (Béréchit, 5, 3).

Le roi Chlomo a résumé la différence en un verset (Kohélét, 3, 20-21) : « Tout aboutit au même endroit : tout est venu de la poussière et tout retourne à la poussière. Qui peut savoir si le souffle des fils d'Adam monte en haut, tandis que le souffle des animaux descend en bas, vers la terre ? »

L’âme de l’homme est éternelle et mérite le monde futur, tandis que celle de la bête disparaît.

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Yehiel BRAND