Aujourd'hui à Paris
06:18 : Mise des Téfilines
07:21 : Lever du soleil
13:53 : Heure de milieu du jour
20:26 : Coucher du soleil
21:12 : Tombée de la nuit

Horaires du Chabbat
Vendredi 10 Avril 2020 à 20:17
Sortie du Chabbath à 21:27


Hiloulot du jour
Rav Chalom Messas
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

Est-il permis d'écrire des versets de la Torah ?

Rédigé le Mardi 7 Novembre 2017
La question de Dan C.

Bonjour,

J'aurais quelques questions sur l'écriture d'extraits de Tanakh sur un parchemin en Ktav Achouri.

1. L'interdit d'écrire des extraits de Torah est-il spécifique à la Torah ou bien concerne t-il tout le Tanakh ?

Par exemple, peut- on écrire le Echèt 'Hayil sur un parchemin ?

2. Selon Rav Ovadia Yossef, est-il permis d'écrire le Pitoum Hakétorèt si l'on n'écrit que 3 mots par lignes, pour ce qui est des versets de la Torah, et que tout le reste du texte est écrit normalement ?

Si oui, est-ce qu'un tel Pitoum Hakétorèt est conforme pour la Ségoula ramenée par le Kaf Ha'haïm ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
19215 réponses

Bonjour,

Dans certains cas, il est interdit d'écrire des versets du Tanakh sur un quelconque support.

La raison est la suivante : étant donné que ces versets ne forment pas un livre entier du Tanakh et ne sont pas écrits conformément aux lois des écrits saints, le support ne sera pas investi de la Kédoucha [sainteté] des Kitvé Hakodech [écrits saints] - Celui qui les lira sera, donc, considéré comme lisant des versets par cœur [et non sur la base d'un écrit], ce qui est une interdiction [il s'agit d'un sujet très vaste]. Voir Talmud Guitin 60a-60b et édition Schottensteïn du Talmud, note 13 sur Guitin 60a et note 15 sur Guitin 60b.

La réponse à votre question est basée sur les paroles de nos Sages dans le Talmud Guitin 60a-60b et le Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 283, Halakha 2.

1. L'interdiction touche, également, tous les versets du Tanakh. Voir Talmud Guitin 60a [où il s'agit de versets du Tanakh], Tossefot, passage Kidemetargèm sur Talmud Baba Kama 3b, Rabbénou Guershom sur Talmud Temoura 14b, Ritva sur Talmud Guitin 60a.

La Halakha est ainsi bien qu'il y ait un autre avis dans les écrits de certains décisionnaires [Richonim]. Voir Tossefot, passage Devarim sur Talmud Temoura 14b et Sifté Chochanim, pages 31-38.

Rav Eliyahou Bohbot a écrit cet excellent ouvrage à ce sujet - il comprend 416 pages.

2. Il est explicite dans le Rambam ainsi que dans le Choul'han 'Aroukh qu'il faut écrire trois mots par ligne pour tout le passage, mais il n'est pas suffisant d'écrire uniquement les trois premiers mots sur une ligne et le restant des versets, normalement. Voir Rambam, Hilkhot Séfer Torah, chapitre 7, Halakha 14 et Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 283, Halakha 3.

3. Selon Rav Ovadia Yossef, la ségoula rapportée dans le Kaf Ha'haïm, chapitre 132, passage 23, n'est pas Lékhate'hila [à priori].

C'est-à-dire :

A priori, il ne faut pas écrire la Paracha de la Kétoret.

Si elle a été écrite, il n'est pas interdit de la lire.

Voir Yabi'a Omer, volume 9, Yoré Déa, question 23.

La puissance de la Ségoula ne devrait pas être amoindrie si l'on écrit trois mots par ligne.

Tout n'a pas été dit à ce sujet.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur