Logo Torah-Box

Etre sceptique en étudiant

Rédigé le Mercredi 24 Mai 2023
La question de Samuel A.

Chalom Rav,

Doit-on être "sceptique" lorsqu’on étudie un texte de Torah ? C’est-à-dire toujours chercher la preuve des dires et ne pas accepter facilement ?

Je me rends compte que, plus je prends de l’âge, plus j’aborde l’étude des textes en recherchant la source de l’enseignement, la preuve et je n’accepte pas facilement.

Est-ce une bonne chose ?

Merci beaucoup.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38327 réponses

Bonjour,

C'est une très bonne chose - tant que c'est dans l'intention d'avoir une meilleure compréhension des enseignements, mais à condition de ne pas faire du surplace si vos questions restent sans réponses et à condition de vous tourner urgemment vers ceux qui sont en mesure de vous venir en aide.

Le Gaon de Vilna [1720-1797] a rédigé le Biour Hagra, une œuvre monumentale dans laquelle il apporte une preuve / source à chaque détail mentionné dans chacun des 1705 paragraphes du Choul'han 'Aroukh. Il s'agit de plusieurs milliers de références.

Il en est de même pour le Béèr Haguola, rédigé par Rabbi Moché Ravkach [un ascendant du Gaon de Vilna] figurant dans toutes les éditions du Choul'han 'Aroukh.

Rabbi Yossef Karo [1488-1575] a également rédigé une œuvre gigantesque, le Kessef Michné, dans laquelle il ne laisse aucune Halakha du Rambam sans lui apporter une source et des explications.

Il y a de très nombreux autres ouvrages ayant été rédigés à travers les siècles, ayant un but identique. 

D'ailleurs la première question du Talmud [Brakhot 2a] est justement une question de référence.

Poursuivez sur cette lancée, vous arriverez très haut !

Si vous avez des questions précises, je me ferai un grand plaisir d'essayer, Bé'ézrat Hachem, de vous apporter des éclaircissements. Service téléphonique - Question au Rav - tous les jours, de 09h30 [heure française] à 00h30. Depuis la France, au 01.80.20.50.00. Depuis Israël, au 02.374.15.15. Tapez sur la touche 2 pour le service Question au Rav.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Biour Hagra, Béèr Hagola, Kessef Michné.
Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Ces questions, vous vous les êtes posées un jour, ou vous vous les poserez dans l’avenir…

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN