Logo Torah-Box

Garder le verre de la Havdala jusqu'au lendemain

Rédigé le Lundi 20 Février 2023
La question de Anonyme

Bonjour,

Nous avons l'habitude de conserver jusqu'au lendemain la coupe de vin de la Havdala dans laquelle nous avons éteint la bougie. Nos parents agissaient ainsi. Tout le monde ne le fait pas.

Que devons-nous faire ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38671 réponses

Bonjour,

1. La coutume que vous mentionnez ne figure pas explicitement dans les écrits que j'ai consultés. Mais si vous le désirez, vous pouvez la suivre et la perpétuer.

2. Le Ari zal avait l'habitude de : 1. Ne pas déplacer la table sur laquelle il prenait le repas du Chabbath soir, 2. Laisser un morceau de pain [de ce repas] sur la table, 3. Laisser sur la table [dans un verre], quelques gouttes de vin du verre de Kiddouch. Tout ceci, jusqu'au Chabbath matin. Chivat Tsion - Chabbath [Rav Bentsion Moutsafi], volume 1, chapitre 6, paragraphe 67.

3. Certains ont l'habitude de verser les restants du verre de la Havdala sur le seuil de leur porte en tant que protection [les restants de Mitsva sont très bénéfiques et ont un effet protecteur - Talmud Soucca 38a]. Nétivot Hama'arav, édition 5766, page 102, paragraphes 209-210, 'Alé Hadass, page 391. Il n'est pas impossible que la coutume mentionnée dans votre question [conserver et ne pas jeter, de suite, les restants du verre] s'inscrit dans la lignée de cette manière de faire.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Bande dessinée - L'histoire de Yaakov Kouriel

Bande dessinée - L'histoire de Yaakov Kouriel

En bande-dessinée, “l’histoire de Yaakov Kouriel” qui devint pirate pour combattre l'inquisition Espagnole.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN