Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
05:27 : Mise des Téfilines
06:39 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:11 : Coucher du soleil
22:02 : Tombée de la nuit

Paracha Vaet'hanane
Vendredi 12 Août 2022 à 20:53
Sortie du Chabbath à 22:03

Hiloulot du jour
Rav Amram Ben Diwan
Afficher le calendrier

"Goy", terme péjoratif ?

Rédigé le Jeudi 25 Février 2021
La question de Anonyme

Chalom Rav,

Le mot "Goy" est-il un mot péjoratif ?

Je vois beaucoup de non-juifs se désigner comme cela en pensant que c'est une appellation péjorative et insultante.

Qu'en est-il ?

Merci et Kol Touv.

La réponse de Rav Yona GHERTMAN
Rav Yona GHERTMAN
97 réponses

Chalom,

Dans la Bible, un individu ne faisant pas partie du peuple d'Israël est appelé "Nokhri" (cf. par exemple Dévarim 15, 3 et 17, 15). Cette appellation désigne l'étranger n'habitant pas en terre d'Israël (cf. aussi Mélakhim I 8, 41).

Cependant, l'appellation "Goy" désigne une nation et non un individu. Aussi, le peuple d'Israël est également appelé "Goy", comme lorsque Moché Rabbénou s'adresse à Hachem : "Vois que c'est Ton peuple, cette nation (Goy)" (Chémot 33, 13). Il y a ainsi plusieurs occurrences dans ce sens.

Toutefois, les Sages de la Guémara ont pris l'habitude de nommer un homme qui ne fait pas partie du peuple d'Israël "Goy", afin de ne pas avoir à préciser constamment sa nation d'origine. Lorsque nos maîtres s'expriment de cette manière, il n'y a donc rien de péjoratif. Il faut comprendre par là : "une personne venant d'une autre nation (Goy) que d'Israël" (Séfer Hachorachim du Radak, s. v. "Goy" ; cité dans l'Encyclopédie Talmudique, s. v. "Goy", note 8).

En conclusion, le mot "Goy" n'est pas péjoratif, d'autant plus qu'il est appliqué également à Israël. De même, sa généralisation à tous les non-juifs a été mise en place pour des raisons pratiques, mais aucunement discriminantes ou insultantes. 

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Yona GHERTMAN