Aujourd'hui à Paris
06:54 : Mise des Téfilines
07:56 : Lever du soleil
13:05 : Heure de milieu du jour
18:13 : Coucher du soleil
18:59 : Tombée de la nuit

Paracha Michpatim
Vendredi 21 Février 2020 à 18:02
Sortie du Chabbath à 19:10


Hiloulot du jour
Rav Mena'hem Mendel De Kotzk
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Projet dédié par un généreux donateur

"Hakhnassat Or'him", c'est quoi ?

Rédigé le Mardi 31 Décembre 2019
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Qu’est-ce que la Mitsva de Hakhnassat Or'him (recevoir des invités) ?

Est-ce qu’en recevant ses parents ou ses amis, on réalise cette Mitsva ? Ou bien, il s'agit plutôt de recevoir une voisine seule pas pratiquante pour Chabbath ? Ou des gens dans le besoin ?

Cette Mitsva est-elle liée au Kirouv ? Pour donner goût à la splendeur de la Torah à ceux qui n’auraient pas encore compris ?

Merci pour votre réponse et Kol Touv.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
18362 réponses

Bonjour,

« Qu’est-ce que la Mitsva de Hakhnassat Or'him (recevoir des invités) ? »

Réponse : Accueillir chez soi ou trouver un toit pour toute personne n’ayant pas où loger - même s’il s’agit d’une personne aisée se trouvant loin de chez elle - et faire tout ce que l’on aurait souhaité pour soi-même dans une telle situation.

Voir Choul'han ‘Aroukh - Yoré Déa, chapitre 249, Halakha 5, Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 253, Halakha 4, Rambam, Hilkhot Avel, chapitre 14, Halakha 1, Michepeté Hachalom, chapitre 17, Halakha 6.

Il ne suffit pas d’inviter la personne, il faut lui fournir tout ce dont elle a besoin avec un visage rayonnant : possibilité de se laver, lit pour dormir, repas, etc.

Voir Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 249, Halakha 3, Ahavat ‘Hessed, partie 3, chapitre 2 et Michepeté Hachalom, chapitre 17, Halakha 4.

« Est-ce qu’en recevant ses parents ou ses amis, on réalise cette Mitsva ? »

Réponse : S’il ne s’agit pas de personnes dans le besoin [sans ressources ou sans toit, même provisoirement, par exemple : en voyage] :

Pour les parents, vous accomplissez la Mitsva de Kiboud Av Vaème, et non celle de Hakhnassat Or’him.

Pour les amis : ce n’est pas la Mitsva de Hakhnassat Or’him.

Voir Choul'han ‘Aroukh Harav, chapitre 333, Halakha 6 et Rama sur Choul'han ‘Aroukh - Ora’h ‘Haïm, chapitre 333, Halakha 1.

« Ou bien, il s'agit plutôt de recevoir une voisine seule pas pratiquante pour Chabbath ? »

Réponse : Les besoins spirituels sont tout aussi importants que les besoins du corps [si ce n’est plus]. Nos Sages affirment qu’il n’y a pas de plus grande pauvreté que la pauvreté du savoir.

Voir Talmud Nédarim 41a.

« Ou des gens dans le besoin ? »

Réponse : Bien entendu, lorsque la personne est dans le besoin, c’est une Mitsva d’autant plus grande, car on y associe la Mitsva de Tsédaka.

Voir Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitres 247-251.

« Cette Mitsva est-elle liée au Kirouv ? Pour donner goût à la splendeur de la Torah à ceux qui n’auraient pas encore compris ? »

Réponse : Pas obligatoirement. Cette Mitsva est plutôt liée à celle d’aimer son prochain comme soi-même et à celle de suivre les chemins d’Hachem Qui pense aux besoins de chacune de Ses créatures.

Voir Sifri sur Dévarim 11,  verset 22, Talmud Chabbath 133b, Talmud Sota 14a, Rambam, Hilkhot Avel, chapitre 14, Halakha 1, Michepeté Hachalom, chapitre 17, note 1.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire à ce sujet.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN
Projet dédié par un généreux donateur