Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
06:44 : Mise des Téfilines
07:46 : Lever du soleil
13:41 : Heure de milieu du jour
19:36 : Coucher du soleil
20:20 : Tombée de la nuit

Paracha Vayélèkh
Vendredi 30 Septembre 2022 à 19:13
Sortie du Chabbath à 20:17
Afficher le calendrier

Histoire juive = étude de Torah ?

Rédigé le Samedi 13 Janvier 2018
La question de Naphtali F.

Chalom,

J'aimerais savoir si étudier l'histoire juive est considéré comme du Limoud Torah, même pour l'histoire contemporaine (affaire Dreyfus, les juifs sous Napoléon, etc.) ?

Merci.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
6938 réponses

Chalom Ouvrakha,

Nous pouvons constater des propos du Choul'han Aroukh (307-16) que l'étude de l'histoire, même l'histoire juive, n'est pas considérée comme une étude de Torah.

Par contre, l'étude de texte qui mène la personne à la crainte de D.ieu, ou à comprendre et en tirer une certaine morale, est autorisée (Michna Beroura 58).

En ce qui concerne l'affaire Dreyfus, on peut apprendre de cela que le juif le plus assimilé sera toujours suspecté et accusé, et que "la question juive" (s'il y en a une) ne trouvera pas de solution en s'assimilant.

En ce qui concerne l'histoire de Napoléon, on pourra apprendre de cela comment le fait de donner des droits aux juifs est l'une des façons les plus faciles pour les assimiler... En effet, les taux d'assimilation n'ont fait que grandir à partir de Napoléon, et idem pour tous les pays qui ont suivi l'exemple de la France (chiffres à l'appui).

Si on étudie dans ce sens, on pourra éventuellement considérer cette étude comme étude non-profane, mais cela ne sera pas considéré pour autant comme de l'étude réelle de Torah (voir Michna dans Pirké Avot chapire 3, Michna 9).

Kol Touv.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA