Jeûner pour une personne anorexique

Rédigé le Mardi 15 Août 2017
La question de Rachel Z.

Bonjour Rav,

J'aurais aimé savoir si les personnes souffrants d'anorexie, boulimie vomitive devaient faire les jeûnes ? Notamment Ticha' Béav ou Kippour.

Respectueusement.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
28255 réponses

Bonjour,

Les personnes anorexiques et boulimiques souffrent d’un dérèglement de la nutrition [trouble du comportement alimentaire] où la nourriture est utilisée pour trouver un moyen de compensation pour des émotions et des sentiments qui semblent insurmontables : vide intérieur, regard des autres, image de son corps, maîtriser sa vie, manque de confiance en soi, etc.

Chez ces personnes, lorsque le malade est suivi et que la maladie est traitée correctement, rares sont les cas où un jeûne peut entraîner un danger de mort.

Donc, sauf avis médical sérieux [et approuvé par un Rav], pour Yom Kippour, on ne peut pas adopter une attitude permissive.

Il est vrai que l'anorexie non soignée présente de nombreux risques très graves [20 à 30% de décès], mais pour un seul jour de jeûne, il ne s'agit pas d'un danger de mort, sauf si c'est le cas selon un avis médical.

A ce sujet, voir Assia, volume 51-52, page 166, paragraphe 138, Chi'ouré Torah Lérofim, volume 4, pages 417 et 'Hachouké 'Hémed sur Yoma 83a.

Le malade sera accompagné et ne restera pas seul afin de lui faciliter le jeûne, et il lui sera permis d’absorber des médicaments si cela peut influer sur son moral et sur son envie de sombrer dans une dévoration excessive.

Dans les cas où il lui sera permis de ne pas jeûner, la consommation des aliments se fera conformément aux prescriptions d'un Rav.

En ce qui concerne le jeûne du 9 Av, il est possible d’adopter une attitude permissive, mais le Rav qui doit décider de cela, doit, tout d’abord, avoir connaissance du dossier médical.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN