Logo Torah-Box

La Torah utilise-t-elle des métaphores ou des exagérations ?

Rédigé le Jeudi 23 Novembre 2023
La question de Anonyme

Bonjour,

"Hachem dit : Je multiplierai ta descendance comme les étoiles du ciel".

Du coup, si le texte précise que le nombre dépasse le milliard, a-t-il menti ou est-ce une métaphore ?

S'il s'agit de métaphore, comment savoir ce qui l'est et ce qui ne l'est pas ?

Une hypothèse serait que tout est métaphorique.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
37922 réponses

Bonjour,

Très belle question !

Vraisemblablement, vous faites allusion au verset que nous venons de lire dans la Paracha du Chabbath qui vient de passer, Parachat Toledot.

Il est vrai que de nos jours, le nombre de juifs n’atteint pas le milliard et à, plus forte raison, pas le nombre infini d’étoiles. En fait, qui sait ? Avec tous les mariages mixtes, mais bon, laissons cette supposition de côté.

Mais même si tous les habitants de la terre étaient des juifs, cela n’atteindrait pas le nombre d’étoiles des différentes galaxies.

N’oubliez surtout pas que les Bné Israël sont aussi comparés au sable. Béréchit 28, verset 14. Ils sont aussi comparés à la COLOMBE, à la NOIX, au VERS DE TERRE, à l’AGNEAU, à la POMME, à la VIGNE.

Parfois, la Torah utilise des métaphores [dans un but bien précis], certes, mais c’est UNIQUEMENT NOS SAGES, les ‘Hakhamim, qui ont le pouvoir et le savoir pour nous en informer et nous indiquer les endroits qu’il faut lire à cette lumière.

Leurs enseignements se trouvent dans le Talmud et les différents Midrashim.

Le Maharal de Prague a écrit un ouvrage extraordinaire, parmi tant d'autres, à ce sujet : Béer Haguola.

Lorsque les explorateurs sont revenus de leur visite, ils ont décrits les villes de la Terre d’Israël comme étant entourées de murailles hautes jusqu’au ciel. Nos Sages expliquent également cette parabole. Voir Rachi sur Dévarim 1, verset 28.

Ci-dessous quelques explications très succinctes. Il faudrait un ouvrage entier pour tout dire à ce sujet.

PREMIÈRE EXPLICATION :

Le point de comparaison avec les étoiles n’est absolument pas le NOMBRE. Il s’agit de la CLARTÉ et de la DISTANCE. Les étoiles sont bien LOIN de nous et INACCESSIBLES elles resteront toujours claires. De même, les juifs sont éclairés de sagesse mais RIEN ne pourra les éteindre.

SECONDE EXPLICATION

Les étoiles éclairent uniquement dans la nuit. Nuit = absence de toutes « bénédictions ». C’est une allusion au fait que parfois, les Bné Israël éclairent uniquement lorsqu’ils subissent un châtiment divin leur rappelant qu’ils doivent reprendre le bon chemin. Pareillement à l’enfant réprimandé par son papa.

TROISIÈME EXPLICATION :

Le sable est au bord de la mer. Les plus hautes vagues dangereuses, ne peuvent rien contre le sable des plages. A peine, elles y arrivent qu’elles se fondent dans la masse et disparaissent. Il en est de même pour les juifs : les pires ennemis ne pourront jamais les faire disparaître ; ils s’en approcheront, certes, ils pourront leur faire du mal sur ordre divin, certes, mais ils seront toujours existant jusqu’à la venue du Messie et mériteront le monde futur.

QUATRIÈME EXPLICATION :

Les étoiles éclairent durant la nuit. C’est une allusion à la sagesse de la Torah des juifs qui est censée éclairer le monde et faire disparaître l’obscurité profonde dans laquelle il est plongé. Vous êtes sensé, brillant et intelligent. Donc, il n’est pas nécessaire de développer davantage.

CINQUIÈME EXPLICATION

La comparaison aux étoiles est : de même qu’il n’est pas possible de compter les étoiles, il ne sera pas possible de compter les Bné Israël.

SIXIÈME EXPLICATION

Les étoiles sont, de très loin, minuscules. Mais en fait, elles sont gigantesques. Il en est de même pour les Bné Israël : les peuples du monde ne savent les apprécier à leur juste valeur, mais aux yeux du Créateur, ils sont très grands et très chers.

Je n’ai plus d’encre.

Tout n’a pas été dit !

Qu'Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Ces questions, vous vous les êtes posées un jour, ou vous vous les poserez dans l’avenir…

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN