Aujourd'hui à Paris
07:07 : Mise des Téfilines
08:15 : Lever du soleil
12:38 : Heure de milieu du jour
17:00 : Coucher du soleil
17:50 : Tombée de la nuit

Paracha Vayétsé
Vendredi 27 Novembre 2020 à 16:40
Sortie du Chabbath à 17:51
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

"Le crime est l'opprobre des peuples" ?

Rédigé le Mercredi 4 Novembre 2020
La question de Nathaniel B.

Bonjour Rav,

Comment peut-on comprendre le verset de Michlé disant "le crime est l'opprobre des peuples" ? Les non-juifs ne font-ils pas de bien ?

Pourtant, il y a eu plusieurs parmi les nations qui ont caché des juifs pendant la Shoah, par exemple.

Merci pour l'explication.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
23073 réponses

Bonjour,

Le verset mentionné dans votre question se trouve dans Michlé, chapitre 14, verset 34.

Voici l'une des explications du verset [entre crochets] :

La justice [Tsédaka] grandit [apporte des mérites] une nation [au peuple juif]; [et parfois] la justice [bonté] des peuples est un opprobre [honte, accusation, reproche, etc.] pour les juifs [qui, parfois, manquent d'appliquer cette Mitsva et c'est une accusation portée contre eux ou : cela ajoute des mérites aux peuples, ce qui oblige Hachem de leur donner du pouvoir].

En d'autres termes, le mot 'Hatat [faute] du verset [traduit par opprobre] signifie que la bonté des non-juifs a parfois des mauvaises conséquences sur le peuple juif, comme s'ils avaient fauté.

Voir Méam Loez sur Michlé, chapitre 14, verset 34.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Mé'am Loez.
Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN