Logo Torah-Box

Les Téfilines avant Rachi

Rédigé le Mercredi 6 Juillet 2016
La question de Raphael A.

Chalom Rav,

J'aimerais savoir comment les juifs mettaient les Téfilines avant que Rachi n'en ait donné toutes les Halakhot ?

Aussi, comment étaient ces Téfilines ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38848 réponses

Bonjour,

La Torah a été donnée sur le Mont Sinaï. 

Depuis, elle fut transmise de bouche à oreille et à travers les écrits de nos maîtres.

Dans le désert, nos ancêtres ont tous mis les Téfilines puisqu’ils avaient reçu la Torah cinquante jours après leur sortie d’Egypte.

Ce n’est, donc, pas Rachi qui nous enseigna la manière de confectionner des Téfilines.

Une discussion fondamentale oppose Rachi [1040-1105] et son petit-fils, Rabbénou Tam [1100-1171], à propos de l’ordre dans lequel il faut placer les quatre parchemins dans le boitier de la tête ainsi que l’ordre dans lequel il faut écrire les quatre paragraphes dans le parchemin des Téfilines de la main. Voir Michna Broura, chapitre 34, passage 3.

Cette discussion n’a pas vu le jour à leur époque.

Elle est basée sur un enseignement du Talmud [Ména’hot 34b].

Depuis [et bien avant], cette discussion existait au sein de nos maîtres. Voir Yabi'a Omer, volume 1, Ora’h ‘Haïm, question 3.

A la fin du premier passage du commentaire du Bayit ‘Hadach sur le Tour, chapitre 34, l’auteur nous fait part de la découverte d’une paire de Téfilines sur la tombe du prophète Yé’hézkel [il y a plus de 2400 ans].

Les parchemins de cette paire de Téfilines étaient disposés conformément à l’opinion de Rachi.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Mékorot / Sources : Michna Beroura, Yabi'a Omèr, Ba'h, Tour.
Rabbanite Kanievsky - Tome 1

Rabbanite Kanievsky - Tome 1

Le livre tant attendu par le public féminin : les récits et témoignages exceptionnels sur la vie de la Rabbanite Batchéva Esther Kanievsky : la Maman du Peuple d'Israël. Indescriptible...

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN