Logo Torah-Box

Levure chimique, Cachère Lépessa'h ?!

Rédigé le Lundi 18 Avril 2016
La question de Carole M.

Bonjour à toute l'équipe de Torah-Box,

J'aimerais savoir comment cela se fait-il que l'on trouve de la levure chimique dans les supermarchés Cachères parmi les produits Cachères Lépessa'h ?

Qu'est-ce qui fait que cet agent levant soit permis pour Pessa'h ?

Merci pour votre réponse, et Pessa'h Cachère Vésaméa'h.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38667 réponses

Bonjour,

Les seuls produits interdits à la consommation durant Pessah sont ceux dont la fabrication est basée sur l’une des cinq céréales ET ayant été en contact avec de l’eau durant 18 minutes [deux conditions].

Telle est la définition du ‘HAMETS.

Les cinq céréales sont : Le blé, l'orge, l’épeautre, le seigle, l'avoine.

La levure commercialisée que vous voyez sur les rayons Cachère Lepessah ne contient aucune particule provenant de ces cinq céréales. Il s’agit d’un produit chimique !

Contrairement à la levure de boulanger, la levure chimique, appelée aussi poudre à lever ou poudre levante, est un mélange composé essentiellement de bicarbonate de sodium et d’autres produits chimiques.

Dans la levure Cachère Lépessah, le stabilisant / l’amidon est de la fécule de maïs. Il sert à absorber l’humidité contenue dans la préparation du produit et à gérer le processus de gonflement.

Les gâteaux ou tout autre produit fabriqués durant Pessah [bien entendu, sans farine !!!] bien que laissant apparaître un vrai gonflement, sont, donc, absolument permis à la consommation étant donné qu’ils ne contiennent aucune particule provenant de l’une des cinq céréales ayant eu un contact avec de l’eau.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Livre "Chants de Chabbath"

Livre "Chants de Chabbath"

146 chants de Chabbath en hébreu et phonétique, ainsi que le rituel complet du Chabbath en couleur.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN