Logo Torah-Box

Marlin, poisson Cachère ?

Rédigé le Mardi 10 Janvier 2023
La question de Emmanuelle S.

Bonjour Rav,

Le marlin est-il un poisson Cachère ?

Merci de votre réponse.

La réponse de Dan COHEN
Dan COHEN
2667 réponses

Bonjour,

Excellente question. Vous comprendrez de ma réponse pourquoi je suis si enthousiaste à vous répondre.

Tout d'abord et afin de répondre clairement, bien que cela soit l'objet d'une controverse, sachez que le marlin est reconnu comme poisson Cachère par le Grand-Rabbinat d'Israël et par l'organisme de Cacheroute américain OU. Cependant, il ne figure pas sur la liste des poissons autorisés par le Consistoire. Précisons toutefois que cette liste ne peut pas être exhaustive, et qu'on peut trouver de très nombreux autres poissons Cachères dans des livres spécialisés.

Autre précision capitale : il est impossible d'acheter un morceau de marlin si on n'a pas vu le poissonnier couper le poisson devant nous, et qu'il nous était parfaitement clair qu'il s'agissait d'un marlin. Il est donc interdit de consommer un marlin acheté en filet ou même en morceaux, avec ou sans la peau (à moins qu'il n'y ait des écailles accrochées à la peau, ce qui est peu probable). Évidemment, on peut se fier à un tampon rabbinique reconnu, même si le morceau coupé n'est pas reconnaissable.

Le marlin ressemble beaucoup à l'espadon. Bien qu'ils appartiennent tous deux à l'ordre des perciformes, compte tenu de leur rostre pointu qui fait penser à une épée, ils n'appartiennent pas à la même famille.

Autre source de confusion entre les deux poissons : en anglais, billfish désigne indifféremment l'espadon et le marlin, à tel point que dans le roman d'Ernest Hemingway Le vieil homme et la mer, les deux poissons ont été confondus dans la première édition en français (le mot "marlin" ayant été remplacé par "espadon", ce fut corrigé dans les éditions ultérieures).

On retrouve le même phénomène chez les oiseaux : la langue française semble être la seule à distinguer entre les pingouins et les manchots. Pourtant les différences sont patentes. La plus flagrante étant que les pingouins volent, a contrario des manchots qui restent au sol.

Je pense que c'est cette double source de confusion qui a fait douter les décisionnaires, bien qu'aujourd'hui il a été prouvé que l'espadon, et a fortiori le marlin, possèdent des écailles, et qu'ils sont donc Cachères.

Si je me permets d'affirmer avec tant de certitude que ces deux poissons sont Cachères alors que cela a fait l'objet de grands débats pendant longtemps, c'est que je m'appuie sur les travaux de Rav Méir Lewinger et de Rav Chnéor Zalman Réva'h. Le premier est un vétérinaire qui a consacré une bonne partie de ses recherches aux signes de Cacheroute des animaux. Quant au second, il est également un homme de terrain qui a fait de nombreuses recherches. Les deux hommes ont fait confirmer leurs recherches par leurs Rabbanim respectifs. Rav Lewinger autorise explicitement le marlin et ne conclut pas pour l'espadon dans l'édition 2012 de son livre Maor Hacacheroute. Par contre, Rav Réva'h conclut clairement que l'espadon et le marlin sont tous deux Cachères, dans l'édition 2021 de son livre Tola'at Chani, puisqu'il a lui-même observé les écailles sur un jeune espadon et sur des marlins, qu'ils soient jeunes ou grands.

La raison pour laquelle pendant longtemps la Cacheroute de l'espadon a fait débat, c'est parce que, pêché à l'âge adulte, il est dépourvu d'écailles.

Or, pour être Cachère, un poisson doit être pourvu d'écailles et de nageoires.

Il n'existe qu'une seule espèce d'espadons, mais une dizaine d'espèces de marlins, dont le marlin voilier. Ce dernier ne fait pas l'ombre d'un doute puisqu'il possède de nombreuses écailles même à l'âge adulte.

Certains ont avancé que c'était certainement ce poisson qui avait été désigné par la tradition comme Cachère et pas forcément les autres marlins, et encore moins l'espadon. Ainsi, ceux qui ont désigné l'espadon comme Cachère seraient dans l'erreur, puisqu'après la pêche, on voit bien qu'il n'a pas d'écailles. Concernant les autres marlins, ils ont bien des écailles, mais elles ne sont pas semblables aux écailles des autres poissons qui sont transparentes, plates et arrondies. Celles des marlins sont blanches et en forme d'aiguille. Cependant, Rav Réva'h a prouvé que jeunes, leurs écailles sont normales. Il a ensuite prouvé que les jeunes espadons aussi ont des écailles. Et si l'espadon a des écailles, ne serait-ce que jeune, n'est-ce pas donc qu'il est Cachère ? Les résultats de sa recherche ont été filmés pour la postérité.

Rav Chlomo Moché Amar, actuel Grand-Rabbin de Jérusalem, quand il était Grand-Rabbin d'Israël, avait dans un premier temps interdit le marlin, puis était revenu sur sa décision, rejoignant l'avis de Rav Eliachiv, Rav Wozner, et Rav Karélitz. Rav Amar a officiellement autorisé l'importation de marlin en Israël, sous l'autorité du Grand-Rabbinat. L'organisme de Cacheroute américain Orthodox Union (OU) est lui aussi revenu sur sa décision antérieure, et a autorisé le marlin, mais pas l'espadon.

Rav Réva'h conclut que si certains organismes de Cacheroute à travers le monde n'ont pas encore reconnu la Cacheroute de l'espadon, c'est simplement par méconnaissance de l'espèce. En effet, il est très rare de pouvoir analyser un jeune espadon. Ils ne sont commercialisés qu'à l'âge adulte. Mais lui, qui a vu et filmé les écailles sur un jeune espadon, n'a pas de doute là-dessus.

Voilà pourquoi je disais que l'espadon, et a fortiori le marlin, sont Cachères. Le marlin est officiellement reconnu comme Cachère par le Grand-Rabbinat d'Israël et l'organisme de Cacheroute américain Orthodox Union.

Voilà pourquoi, à défaut d'avoir trouvé un marlin enchanteur, votre question m'a enchanté !

Kol Touv.

Mékorot / Sources : Maor Lacacheroute, Tola'at Chani.
5 minutes avant de (s'en)dormir (Tichri à Tévèt)

5 minutes avant de (s'en)dormir (Tichri à Tévèt)

T.2 - Histoires pour accompagner les enfants au coucher. Période entre les mois de Tichri à Tévèt.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Dan COHEN