Logo Torah-Box

Ne pas dévoiler sa date de Mikvé

Rédigé le Jeudi 30 Juin 2022
La question de Anonyme

Bonjour,

J'ai toujours entendu qu'il ne fallait pas dire sa date de Mikvé. D'où cela vient-il ? Guémara ? Halakha ?

Est-ce une interdiction ou bien une recommandation concernant la pudeur ? Y a-t-il une dimension contre l'Ayin Hara' (mauvais œil) également ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
37862 réponses

Bonjour,

Il y a deux raisons expliquant cette manière de faire.

Explications :

Dans le Talmud Nidda 66a, nos Sages, les 'Hakhamim, racontent :

Une femme s'est adressée à Rabbi Yo'hanan en lui disant que toutes les fois où elle quitte le Mikvé, elle devient Nidda en arrivant à la maison.

Rachi explique : il est fort possible que ce soit dû au 'Ayin Hara' des voisines, jalouses du climat de bonne entente régnant dans son foyer.

Rabbi Yo'hanan lui conseilla donc, de passer la première nuit avec sa famille, proche du Mikvé, loin du regard des voisines.

Un enseignement semblable se trouve également dans le Talmud Erouvin 55b.

Dans le Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 198, Halakha 48, il est également mentionné que la femme doit tout faire pour que l'entourage n'en soit pas informé, mais la raison mentionnée est la Tsniout. Voir également Ben Ich 'Haï, Parachat Chemini, Halakha 20, Avné Choham sur Choul'han 'Aroukh - Yoré Déa, chapitre 198, Halakha 48.

Dans certains cas, il est permis de repousser le Mikvé pour des raisons de Tsniout ou de convenances personnelles, liées au 'Ayin Hara'. Otsrot Hatahara, chapitre 6, Halakha 103.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Ces questions, vous vous les êtes posées un jour, ou vous vous les poserez dans l’avenir…

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN