Logo Torah-Box

Ne pas mettre de pierre tombale en vue d'un déterrement

Rédigé le Mardi 1er Décembre 2020
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Pour une personne décédée et enterrée en France, peut-elle rester sans dalle ou pierre tombale s'il a été décidé de l’emmener en Israël avant ou après l’année ?

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
7933 réponses

Chalom Ouvrakha,

Selon le Ari zal [Pétoura Déabba au nom du Ari, Cha'ar Hamitsvot Parachat Vayé'hi, Min'hat El'azar 3-67, Roch dans Mo'èd Katan chapitre 3, Siman 38, responsa Vayachov Hayam 17 et autres], la pierre tombale devra être installée le septième jour après le décès.

En Israël, on s'applique à suivre cet avis, et c'est d'ailleurs recommandé [à Jérusalem, la coutume est de la poser le huitième jour].

Je crois savoir qu'en France, la coutume est de la poser à la fin des douze mois [Lé'hèm Hapanim 376, Eliyah Rabba 224].

Si votre coutume est de la poser après les 12 mois, votre question n'a pas lieu d'être. Par contre, si votre coutume est de la poser le septième jour, vu l'importance de cette Mitsva, il ne faudra pas la repousser à plus tard.

Par contre, vous pouvez vous suffire d'une pierre tombale assez simple et modeste, pour en refaire une autre définitive une fois en Israël.

Kol Touv.

Lois & Récits de PESSAH

Lois & Récits de PESSAH

Comprendre le sens et appliquer les lois de Pessa'h, fête fondamentale du peuple Juif : l'histoire complète de la sortie d'Egypte, conseils & 300 questions-réponses pour le soir du Séder,...

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA