Logo Torah-Box

Pourquoi dire "Chéhakol Niya Bidvaro" et non "Bidvarékha" ?

Rédigé le Jeudi 2 Février 2023
La question de Gabriel C.

Bonjour Rav,

Pour quelle raison faisons-nous la Brakha sur un liquide avec les termes "Chéhakol Niya Bidvaro" et non "Bidvarékha", du moment où nous disons "Baroukh Ata" ?

Merci infiniment pour votre réponse.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38346 réponses

Bonjour,

Hachem n'est pas visible. Par contre, Ses actions et Sa sagesse sont perceptibles et remplissent le monde qui nous entoure.

Lorsque nous récitons des bénédictions, nous nous adressons à Lui en considérant ces deux facteurs.

Dans la première partie des bénédictions, le second mot est « Ata » = Tu.

Nous devons nous adresser à Hachem de cette manière, car Il est Notre « papa » et nous avons l’obligation de rechercher, de ressentir et d’apprécier sa « proximité » en étant investis de la vérité selon laquelle, Il est face à nous [bien qu’Il soit, Lui-même, invisible].

Cependant, nous devons garder à l'esprit qu'Il est au dessus de toute imagination et que concernant Son essence, nous n'avons pas la moindre idée. C'est pourquoi, dans la seconde partie des bénédictions nous nous adressons à Lui dans un style impersonnel afin de mettre en évidence cette idée d'une importance majeure. Rabbénou Bé’hayé dans Choul'han Chel Arba’, chapitre « Brakhot », Rachba, volume 5, réponse 52, Ramban sur Chémot 15, verset 26.

Une fois que nous sommes passés au style impersonnel [dans la seconde partie de la bénédiction], il n'est plus possible de reprendre la seconde personne du singulier [Bidvarékha], c'est pourquoi nous disons Bidvaro.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Lumières sur la Paracha (Bamidbar)

Lumières sur la Paracha (Bamidbar)

Chaque paracha du livre de Bamidbar fait l'objet d'une étude approfondie et novatrice par le Rav Emmanuel Bensimon qui traitera notamment de 2 notions fortes : l'acceptation de la Torah par le peuple Juif et son entrée en Terre Sainte.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN