Logo Torah-Box

Pourquoi dit-on "surfer" pour les consultations en ligne ?

Rédigé le Vendredi 4 Août 2023
La question de Anonyme

Bonjour Torah-Box,

Pourquoi est-ce le verbe "surfer" qui est utilisé pour les consultations sur le réseau internet ou pour le fait de parcourir des sites ?

On entend assez souvent le verbe "naviguer" également.

Je ne vois pas le rapport entre internet et les eaux de la mer.

Merci pour vos éclaircissements.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38339 réponses

Bonjour,

Première explication

Le surf est un sport nautique où l'on glisse sur les vagues en utilisant une planche spéciale.

Le mot surfer est utilisé pour décrire l'action de se tenir debout sur la planche et de glisser sur les vagues.

L'expression surfer sur Internet est devenu couramment utilisée pour décrire l'action de consulter les sites web car les utilisateurs "naviguent" d'une page à l'autre, tout comme un surfeur se déplace d'une vague à une autre.

Seconde explication [la "vraie"]

Dans Isaïe 11, verset 9, le prophète décrit l'une des nouveautés que le monde connaîtra à l'époque de Machia'h :

"Plus de méfaits, plus de violences sur toute Ma sainte montagne; car la terre sera pleine de la connaissance de Dieu, comme l’eau abonde dans le lit des mers…"

Nous sommes très proches de l'époque de la délivrance finale. La date nous est inconnue, certes, mais il est facilement remarquable que les signes de cette période, mentionnés dans Sota 49b et Sanhédrin 97a, se dévoilent au grand jour, à une allure fulgurante et plus particulièrement celui qui est mentionné dans le verset précité.

Le volume de "sagesse" auquel on a accès grâce au réseau internet est inimaginable; presque sans fin, comme la mer. L'étendue des connaissances que l'on y trouve est aussi large et profonde que les plus grands océans. La quantité de savoir est impressionnante. Il faut voir pour croire ! Mais attention, c'est encore insignifiant face aux vraies connaissances pures et sans la moindre faille, auxquelles nous aurons accès lorsque Machia'h viendra.

Ce sont, donc, "inévitablement", les termes "surfer" et "naviguer" qui ont été "inconsciemment" choisis pour décrire les consultations sur le réseau ou le fait de parcourir des sites.

Il est à noter que cette réponse n'encourage en rien l'accès au réseau et la navigation d'une manière irréfléchie, qui, de toute façon, doivent se faire d'une manière sage, mûre et précautionneuse. Les dangers menaçants sont réels et imminents, que ce soit d'un point de vue physique, moral ou spirituel.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Questions au Rav Dayan (tome 5)

Ces questions, vous vous les êtes posées un jour, ou vous vous les poserez dans l’avenir…

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN