c Question au Rav : Pourquoi faire Chéhé'héyanou sur le Loulav et pas sur le compte du 'Omer ?

Pourquoi faire Chéhé'héyanou sur le Loulav et pas sur le compte du 'Omer ?

Rédigé le Mardi 18 Mai 2021
La question de Jonathan B.

Bonjour Rav,

Pourquoi fait-on Chéhé'héyanou sur le Loulav et pas pour la Sefirat Ha'omer ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
27713 réponses

Bonjour,

Ci-dessous, quelques-unes des réponses, mentionnées dans les écrits de nos maîtres :

Première réponse

La Brakha Chéhé'héyanou est récitée uniquement lorsqu'il y a une action ou / et un profit concret. Dans la Mitsva de Sefirat Haomer, il n'y a ni action, ni de profit concret. Dans la Mitsva du Loulav, il y a une action. Maharam Halawa sur Talmud Pessa'him 7a, Rachba, volume 1, réponse 126, Kaf Ha'haïm, chapitre 489, passage 3.

Seconde réponse

La Mitsva du compte du 'Omer rappelle une chose triste puisque le compte des 49 jours est basé sur l'offrande du 'Omer d'orge qui se faisait à l'époque où le Beth Hamikdach était construit. Il faut éviter d'exprimer des sentiments de remerciement en disant "Chéhé'héyanou" [Tu nous as permis de vivre cette période] lorsqu'il s'agit d'une période évoquant un tel drame. Rachba, volume 1, réponse 126, Kaf Ha'haïm, chapitre 489, passage 3.

Troisième réponse

Même si l'on pense que le compte du 'Omer de chaque soir est une Mitsva séparée du compte des autres soirs mais la Brakha Chéhé'héyanou se rapporte à l'ensemble des comptes des 49 jours [puisqu'elle n'aurait été récitée qu'au moment du premier compte] et s'il manque le compte de l'un des soirs, la Brakha est récitée en vain. Donc, il n'est pas du tout possible de la réciter, car il y a lieu de craindre que l'on oublie le compte d'un soir [à venir]. Rivevot Efraïm, volume 1, Ora'h 'Haïm, réponse 328. Dans cette référence, Rav Efraïm Greenblatt mentionne d'autres réponses.

Quatrième réponse

La période du ‘Omer est une période durant laquelle la rigueur divine [Midat Hadine] prend le dessus. Nité Gabriel - Pessah, volume 3, chapitre 41, Halakha 2, chapitre 56, Halakha 6-14, Edouyot, chapitre 2, fin de la Michna 4, Méam Loez, Vayikra, page 277. C'est pourquoi, il faut éviter d'exprimer des sentiments de remerciements en disant "Chéhé'héyanou" [Tu nous as permis de vivre cette période] lorsqu'il s'agit d'une telle période.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN