Logo Torah-Box

Pourquoi la lettre Hé fait allusion au Nom d'Hachem ?

Rédigé le Mercredi 15 Août 2018
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

Quelle est la différence d'écrire un Daleth ou un Hé sur un courrier jetable, vu que les deux lettres font référence à D.ieu et que chacune fait référence à deux noms divins bien distincts ?

Je ne vois pas vraiment la différence qu'il y a entre écrire un Daleth ou un Hé sur un courrier jetable.

Merci d'avance pour votre réponse.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38745 réponses
Bonjour,
 
La réponse à votre question se trouve dans les écrits du Ben Ich ‘Haï.

Voir Torah Chléma, réponse 423.

Dans cette réponse, le Ben Ich ‘Haï apporte deux raisons au fait que ce soit, précisément, la lettre Hé qui a été choisie pour faire allusion au Nom d’Hachem.

Il introduit ses explications en faisant remarquer que c’est la lettre Youd qui aurait dû être choisie, puisque c’est la première lettre du Nom d’Hachem.

La première réponse est la suivante :

C’est avec la lettre Hé que le monde a été créé. Voir Rachi sur Béréchit, chapitre 2, verset 4.

Pourquoi ?

Car c’est une lettre qui est absolument « spirituelle » : elle se prononce uniquement avec le souffle, sans faire appel, ni à la langue ni aux lèvres et sans « risque » de projeter de la salive lors de sa prononciation.

La profondeur de la seconde réponse m’échappe, donc, je ne suis pas en mesure d’en faire part.

A présent, il est possible de comprendre pourquoi la lettre Daleth n’est pas traitée comme une lettre ayant une « certaine Kedoucha ».

Il est à noter, tout de même, que l’auteur du ‘Aroukh Hachoul’han - Yoré Déa, chapitre 276, Halakha 28, écrit : « Bien que la lettre Daleth, faisant allusion au Nom d’Hachem, ne soit pas investie d’une Kedoucha, mais elle doit être brûlée, par exemple, et ne doit pas être jetée d’une manière méprisante ».

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

De Steeve a Shimon

De Steeve a Shimon

Un roman plein d'humour et beaucoup de finesse qui aborde sans compromis les questions des jeunes Baalé Techouva de notre époque. 

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN