Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
05:27 : Mise des Téfilines
06:39 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:11 : Coucher du soleil
22:02 : Tombée de la nuit

Paracha Vaet'hanane
Vendredi 12 Août 2022 à 20:53
Sortie du Chabbath à 22:03

Hiloulot du jour
Rav Amram Ben Diwan
Afficher le calendrier

Quand commence la Chemita ?

Rédigé le Mercredi 22 Octobre 2014
La question de David H.

Rav,

A partir de quand commence la Chémita : quand commence-t-on à surveiller la provenance des fruits et légumes ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
31588 réponses

David,

La Chemita commence le 24 septembre 2014 au soir [au début de la nuit du 24 au 25 septembre]. Elle prend fin le 13 septembre 2015 en fin de journée.

L'année de la Chemita commence donc avec Roch Hachana et se termine à la fin de la dernière journée de cette année [le 29 Eloul].

Mais cet intervalle de temps concerne uniquement les restrictions liées à la terre et aux plantations : ce sont les travaux interdits.

En ce qui concerne les fruits et les légumes, les Halakhot suivent des critères différents :

A. Pour les légumes, la sainteté dépend du moment où on les cueille.

Autrement dit, c'est le jour de la cueillette qui est décisif pour l'appartenance du légume à l'année de la Chemita.

Si la cueillette est réalisée avant Roch Hachana [de la 7e année], ils ne sont pas investis par la sainteté.

Si elle est réalisée après Roch Hachana, ils sont investis par la sainteté : il est interdit de les commercialiser, il faut les consommer dans le respect des règles qui leur sont applicables, et les faire disparaître de la maison au moment où il n'y en a plus dans les champs, etc.

B. Pour les céréales ainsi que pour les légumineuses, c'est le moment où le tiers de leur développement est atteint qui est décisif pour fixer leur appartenance à l'année de la Chemita.

Si elles ont atteint le tiers de leur développement durant la 6e année, elles ne sont pas investies de sainteté même si la récolte a lieu durant la Chemita.

Si elles ont atteint le tiers de leur développement durant la Chemita [même si l'ensemencement a eu lieu durant la 6e année], elles sont interdites à la consommation pour toujours et sont investies de sainteté.

Si elles ont été ensemencées et récoltées durant la Chemita [par des agriculteurs ignorants], elles sont interdites à la consommation pour toujours et sont investies de sainteté.

Si elles ont été ensemencées durant la Chemita [par des agriculteurs ignorants] et récoltées durant la 8e année :

Si elles ont atteint le tiers de leur développement durant la Chemita, elles sont interdites à la consommation pour toujours et sont investies de sainteté.

Si elles ont atteint le tiers de leur développement durant la 8e année, elles ne sont pas interdites à la consommation. Selon d'autres, il est interdit de les consommer, étant donné qu'elles sont le "fruit" d'une transgression.

C. Pour les fruits, l'appartenance à l'année de la Chemita dépend de leur état au jour de Roch Hachana. Cette date fixe le statut halakhique des fruits.

S'ils ont atteint, avant cette date, le tiers de leur taille, ils conservent le statut de fruits de l'année précédente.

S'ils sont encore petits à cette date et qu'ils n'atteindront ce niveau de maturité qu'après Roch Hachana [de la 7e année], ils prendront le statut de fruits de la Chemita. 

En d'autres termes, c'est Roch Hachana qui constitue la date en fonction de laquelle il sera décidé si un fruit est touché par les lois de la Chemita.

D'après certains décisionnaires, la sainteté de la Chemita pour les fruits des arbres dépend du moment où la fleur des bourgeons tombe et où apparaissent les futurs fruits.

De nos jours, on ne suit pas cet avis.

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Questions au Rav Dayan (tome 6)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 6 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 350 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN