Aujourd'hui à Paris
06:46 : Mise des Téfilines
07:48 : Lever du soleil
13:41 : Heure de milieu du jour
19:32 : Coucher du soleil
20:17 : Tombée de la nuit

Horaires du Chabbat
Vendredi 2 Octobre 2020 à 19:08
Sortie du Chabbath à 20:12
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box
Ensemble Construisons le 1er centre d'étude et formation du Rav Kanievsky
Ensemble Construisons le 1er centre d'étude et formation du Rav Kanievsky

Quand faire Pidyone Habène après une fausse-couche ?

Rédigé le Mercredi 4 Juillet 2018
La question de Guy C.

Bonjour,

Dans quel cas peut-on faire Pidyone Habène après une fausse-couche ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
22255 réponses

Bonjour,

1. Si la fausse-couche a eu lieu avant les 40 premiers jours de gestation, il est possible de procéder au Pidyone Habène du garçon qui naîtra, par la suite, avec Brakha.

Voir Choul'han ‘Aroukh - Yoré Déa, chapitre 305, Halakha 23, Michnat Yéhochou'a, chapitre 2, Halakha 4, Otsar Pidyone Habène, volume 1, Halakha 4.

2. S’il est certain que la fausse-couche a eu lieu après 3 mois de gestation, le garçon qui naîtra, par la suite, n’est pas soumis à l’obligation du Pidyone Habène.

Grâce à l’imagerie médicale, il est possible d’avoir des informations précises concernant le « fœtus ». Dans certains cas, suivant les résultats obtenus, le garçon qui naîtra, par la suite, n’est pas soumis à l’obligation du Pidyone Habène, même si trois mois de gestation ne sont pas encore passés.

Voir Pidyone Habène Kéhilkhato, chapitre 2, Halakha 16 et note 38, Otsar Pidyone Habène, volume 1, Halakha 4.

3. Si la fausse-couche a eu lieu entre 40 jours de gestation et 3 mois : il faut procéder au Pidyone Habène du garçon qui naîtra par la suite, mais sans réciter la Brakha.

Voir Pidyone Habène Kéhilkhato, chapitre 2, Halakha 16, Michnat Yéhochou'a, chapitre 2, Halakha 4, Otsar Pidyone Habène, volume 1, Halakha 4.

Dans certains cas, il est possible que le Pidyone Habène soit obligatoire et dans certains cas, il ne sera pas nécessaire de procéder au Pidyone Habène.

Voir Pidyone Habène Kéhilkhato, chapitre 2, Halakha 9-16 et Michnat Yéhochou'a, chapitre 2, Halakha 4, Otsar Pidyone Habène, volume 1, Halakha 6.

4. Si vous faites allusion à un [autre] cas bien précis, nous nous ferons un plaisir, Bé’ézrat Hachem, de vous venir en aide.

Voir Pidyone Habène Kéhilkhato, chapitre 2, Halakha 9-16.

Pratiquement :

Avant d’agir dans un sens ou dans l’autre, il faut soumettre le cas à un Rav afin qu’il puisse l’analyser précisément et donner une réponse appropriée.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN