Logo Torah-Box

Quand les interdits de "Ben Hamétsarim" prennent fin ?

Rédigé le Lundi 7 Août 2017
La question de David A.

Boisoir,

Quand peut-on manger la viande et se couper les cheveux après le jeûne de Ticha' Béav ?

Qu'en est-il des autres interdits ?

Merci.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38625 réponses

Bonjour,

Ci-dessous, les détails concernant le jeûne du 9 Av qui tombe en semaine.

Plus bas, les détails lorsque le 9 Av tombe jeudi et lorsqu'il tombe Chabbath et que le jeûne est repoussé au dimanche.

A. LORSQUE LE 9 AV TOMBE EN SEMAINE [lorsqu'il tombe jeudi, voir paragraphe C] :

1. La viande

Séfarades : le 10 Av, en fin de journée, à partir de l'heure de la Chki'a.

Ashkénazes : le lendemain du jeûne, à partir de l'heure de 'Hatsot.

2. Le vin

Séfarades : le 10 Av, en fin de journée, à partir de l'heure de la Chki'a.

Ashkénazes : le lendemain du jeûne, à partir de l'heure de 'Hatsot. 'Houké 'Haïm, numéro 303.

3. Se laver

Séfarades : dès la sortie du jeûne.

Ashkénazes : le lendemain du jeûne, à partir de l'heure de 'Hatsot.

4. Se raser et se couper les cheveux

Séfarades : dès la sortie du jeûne.

Ashkénazes : le lendemain du jeûne, à partir de l'heure de 'Hatsot.

5. Laver le linge

Séfarades : dès la sortie du jeûne.

Ashkénazes : le lendemain du jeûne, à partir de l'heure de 'Hatsot.

6. Porter des habits fraîchement lavés

Séfarades : dès la sortie du jeûne.

Ashkénazes : le lendemain du jeûne, à partir de l'heure de 'Hatsot.

7. Ecouter de la musique

Pour les Séfarades - Le Rav Its’hak Yossef a dit qu’il est possible d’écouter de la musique dès la sortie du jeûne. Beth Maran, feuillet 128.

Dans certaines communautés, il est habituel d'attendre le 10 Av, en fin de journée, pour écouter de la musique - comme pour la Brakha Chéhé’héyanou. D’après certains, cela est possible dès l’heure de ‘Hatsot.

Pour les Ashkénazes : Le lendemain du jeûne, à partir de l'heure de 'Hatsot. Voir Michna Broura, chapitre 558, passage 2, Né'hamat Israël, chapitre 40, Halakha 1 et Kol Hamitabel Aléa, page 550.

8. Réciter Chéhé’héyanou

Séfarades : attendre le 10 Av en fin de journée. D’après certains : le 10 Av, à partir de ‘Hatsot.

Ashkénazes : le lendemain du jeûne, à partir de l'heure de 'Hatsot.

B. LORSQUE LE 9 AV TOMBE UN CHABBATH ET QUE LE JEÛNE EST REPOUSSÉ AU DIMANCHE QUI SUIT :

1. La viande

Séfarades : dès la sortie du jeûne.

Ashkénazes : 11 Av au matin.

2. Le vin

Séfarades : dès la sortie du jeûne.

Ashkénazes : 11 Av au matin.

3. Se laver

Séfarades : dès la sortie du jeûne.

Ashkénazes : dès la sortie du jeûne.

4. Se raser et se couper les cheveux

Séfarades : dès la sortie du jeûne.

Ashkénazes : dès la sortie du jeûne.

5. Laver le linge

Séfarades : dès la sortie du jeûne.

Ashkénazes : dès la sortie du jeûne.

6. Porter des habits fraîchement lavés

Séfarades : dès la sortie du jeûne.

Ashkénazes : dès la sortie du jeûne.

7. Ecouter de la musique

Séfarades : dès la sortie du jeûne.

Ashkénazes : 11 Av au matin.

8. Réciter Chéhé’héyanou

Séfarades : dès la sortie du jeûne.

Ashkénazes : dès la sortie du jeûne. Chévet Halévi, volume 6, question 70 et Diné Ticha' Béav Ché’hal Béchabbath [Rav Israël Zikherman], page 28.

C. LORSQUE LE 9 AV TOMBE JEUDI

1. La viande

Séfarades : à partir du Chabbath soir.

Ashkénazes : vendredi à partir de 'Hatsot. 'Houké 'Haïm, numéro 303.

2. Le vin

Séfarades : à partir du Chabbath soir.

Ashkénazes : vendredi à partir de 'Hatsot. 'Houké 'Haïm, numéro 303.

3. Se laver

Séfarades : dès la sortie du jeûne.

Ashkénazes : certains décisionnaires permettent dès la sortie du jeûne. Selon d'autres, il faut attendre le lendemain matin. Né'hamat Israël, pages 200-201, 'Houké 'Haïm, numéro 303.

4. Se raser et se couper les cheveux

Séfarades : dès la sortie du jeûne.

Ashkénazes : certains décisionnaires permettent dès la sortie du jeûne. Selon d'autres, il faut attendre le lendemain matin. Né'hamat Israël, pages 200-201, 'Houké 'Haïm, numéro 303.

5. Laver le linge

Séfarades : dès la sortie du jeûne.

Ashkénazes : dès la sortie du jeûne. 'Houké 'Haïm, numéro 303.

6. Porter des habits fraîchement lavés

Séfarades : dès la sortie du jeûne.

Ashkénazes : certains décisionnaires permettent dès vendredi matin. Selon d'autres, il faut attendre, vendredi à partir de 'Hatsot. Né'hamat Israël, pages 200-201, 'Houké 'Haïm, numéro 303.

7. Ecouter de la musique

Séfarades : voir plus haut, dans la première partie de la réponse [A].

Ashkénazes : vendredi à partir de 'Hatsot.

8. Réciter Chéhé’héyanou

Séfarades : attendre Chabbath soir. D’après certains : le lendemain du jeûne [vendredi], à partir de ‘Hatsot.

Ashkénazes : attendre Chabbath soir. En cas de vrai besoin : permis depuis le matin [ou depuis la sortie du jeûne]. Né'hamat Israël, page 200.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Brochure "Kodem La'hag  -  Les 3 semaines"

Brochure "Kodem La'hag - Les 3 semaines"

Programme d'étude quotidien pour se préparer aux lois et à l'esprit de la période des 3 semaines (17 Tamouz - 9 Av)

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN