Logo Torah-Box
Aujourd'hui à Paris
05:27 : Mise des Téfilines
06:39 : Lever du soleil
13:56 : Heure de milieu du jour
21:11 : Coucher du soleil
22:02 : Tombée de la nuit

Paracha Vaet'hanane
Vendredi 12 Août 2022 à 20:53
Sortie du Chabbath à 22:03

Hiloulot du jour
Rav Amram Ben Diwan
Afficher le calendrier

Quelle doit être notre approche vis-à-vis du matériel ?

Rédigé le Lundi 22 Novembre 2021
La question de Anonyme

Chalom,

Quelle doit être notre approche vis-à-vis du matériel ?

Se contenter de peu ? Mais cela ne provoquerait-il pas une réduction de l'abondance qui aurait pu se déverser sur nous ?

Ou voir les choses en grand et opter pour une certaine largesse matérielle, à la manière des 'Hassidim qui servent Hachem avec les plus beaux ustensiles, sans pour autant en avoir les moyens (mais peut-être que si, justement, on choisit cette voie, Hachem nous en enverra les moyens) ?

En résumé, doit-on tendre à vivre dans la simplicité comme Rav Steiman ou comme certains grands Admourim dans le faste ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
31588 réponses

Bonjour,

La matérialité [ou le matériel] n'est pas une chose mauvaise en soi. Son "statut" dépend de la manière dont l'être humain va l'utiliser : à bon escient ou à mauvais escient. Il n'est pas du tout interdit de tirer profit de "tout" ce qui existe sur terre, cependant cela doit se faire d'une manière permise, conformément aux exigences de la Torah et comme le disent nos Sages, il y a des limites à ne pas dépasser. Ramban sur Vayikra 19, verset 2.

Les 'Hakhamim disent : l'homme devra rendre des comptes pour tous les profits qu'il s'est empêché d'avoir dans ce monde. Talmud Yeroushalmi, chapitre 4, Halakha 12, Méssilat Yécharim, début du chapitre 13.

Yaacov Avinou s'est contenté de demander à Hachem "du pain pour se nourrir et des habits pour se vêtir [rien de plus]". Béréchit 28, verset 20.

Rabbi Yéhouda Hanassi était immensément riche. Talmud 'Avoda Zara 11a, Talmud Brakhot 57b.

Il n'est pas certain que tous seraient au niveau de supporter ce qui est suffisant à Ya'acov Avinou et il n'est pas certain que tous seraient capables de rester "serein" face à une richesse semblable à celle de Rabbi Yéhouda Hanassi. Pirké Avot, chapitre 2, Michna 7.

Nos Sages pensent que les risques courus par celui qui roule sur l'or sont bien plus graves que ceux que rencontre celui qui ne mérite pas l'aisance. Talmud 'Haguiga 9b, Yalkout Chimoni, Yécha'ya, 466.

Vous vous posez donc, la question suivante : "Doit-on tendre à vivre dans la simplicité comme Rav Steiman ou comme certains grands Admourim dans le faste ?"

Réponse : on ne sait pas ! Il faut prier, sans cesse, pour mériter une "richesse" / des moyens permettant d'accomplir toutes les Mitsvot de la meilleure manière et de servir Hachem sans le moindre risque.

Hachem saura ce qui Lui reste à faire.

Pour d'autres détails à ce sujet, voir ici :

https://www.torah-box.com/question/kiffer-la-materialite-d-apres-la-torah_1413.html

https://www.torah-box.com/question/penser-tout-le-temps-a-la-torah_33676.html

https://www.torah-box.com/question/etude-de-la-torah-kiffes-incompatibles_43651.html

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Questions au Rav Dayan (tome 6)

Questions au Rav Dayan (tome 6)

L’équipe Torah-Box est fière de vous présenter le tome 6 de la série “Questions au Rav Dayan”, composé de 350 questions reçues par des Juifs à travers le monde sur le site Torah-Box depuis l’année 2014 à partir de laquelle Rav Gabriel Dayan a commencé à y répondre avec une précision rare et une persévérance de tous les instants.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN