Logo Torah-Box

Séfarade, répondre à la Brakha de l'allumage de la 'Hanoukia avant la Chki'a

Rédigé le Mercredi 4 Janvier 2023
La question de Reuven E.

Bonjour,

Je suis Séfarade et j'ai entendu les bénédictions de l'allumage des lumières de 'Hanouka qui a eu lieu un peu avant la Chki'a (coucher du soleil) à la radio en Israël.

Dois-je répondre "Amen" à ces bénédictions ou non ?

Merci d'avance au Rav.

La réponse de Rav Gad ALLOUCHE
Rav Gad ALLOUCHE
163 réponses

Chalom,

Faire la Brakha sur un allumage avant la Chki'a n’est pas une bénédiction en vain (Brakha Lévatala), puisque cet avis est cité par le Choul'han Aroukh (672, 1). Bien que l’on doive allumer après la sortie des étoiles, celui qui l’aurait fait n’a pas besoin de rallumer. Donc, on doit répondre après la bénédiction d’un Ashkénaze qui allume avant la Chki'a.

Tout ceci, à condition que cela soit après le Plag, sinon, on ne répondra pas.

Par contre, il y a un problème de répondre Amen à une Brakha retransmise par radio, du fait qu'il existe un décalage entre la fin réelle de la Brakha et le moment où on l’entend ; il est donc préférable d’éteindre le poste à ce moment-là (Halikhot Brakhot, Siman 216, p. 316). Si cela est retransmis par internet, il ne faut surtout pas répondre, car le décalage est d’au moins 5 secondes.

Kol Touv.

Mékorot / Sources : Choul'han Aroukh, Halikhot Brakhot.
5 minutes avant de (s'en)dormir (Sivan à Eloul)

5 minutes avant de (s'en)dormir (Sivan à Eloul)

T.1 - Histoires pour accompagner les enfants au coucher. Période entre les mois de Sivan et Eloul.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gad ALLOUCHE