Aujourd'hui à Paris
04:26 : Mise des Téfilines
05:52 : Lever du soleil
13:48 : Heure de milieu du jour
21:45 : Coucher du soleil
22:44 : Tombée de la nuit

Paracha Nasso
Vendredi 5 Juin 2020 à 21:31
Sortie du Chabbath à 22:55
Afficher le calendrier
Logo Torah-Box

Ségoula d'aller au Mikvé lors du 9ème mois de grossesse

Rédigé le Lundi 16 Avril 2018
La question de Anonyme

Chalom Rav,

D'où vient la coutume de se tremper au Mikvé dans le 9ème mois de grossesse ?

Faut-il faire toutes les préparations comme pour un Mikvé normale ?

Y a-t-il une Mitsva de l'acte le soir du Mikvé également ?

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
20416 réponses

Bonjour,

1. Cette coutume est mentionnée dans plusieurs ouvrages et pour la première fois [apparemment] dans Refaël Hamalakh, lettre Mème, au nom de l’ouvrage Séfer Zekhira, page 109.

Le trempage est bénéfique pour l’accouchement et pour le niveau spirituel de l’enfant.

Voir Habayit Hayéhoudi, volume 10, page 168, paragraphe 9, Segoulot Rabboténou, page 120, note 132, Igrot Kodech, volume 18, page 51 [dans cette référence, le Rabbi affirme que cette coutume n’est pas suivie dans les communautés Loubavitch], Véène Lamo Mikhchol, volume 2, pages 269-270, note 5.

2. Il n’est pas nécessaire de faire toutes les préparations habituelles. Voir ‘Hayé Halévi [Rav Yo’hanan Ségal Wozner], volume 1, réponse 83 et Cheva’h Habrit [Rav Chmouel Halévi Horowitz], page 29.

3. Après ce trempage, il n’est pas obligatoire d’accomplir la Mitsva [comme le soir d’un Mikvé habituel].

4. Il va sans dire qu’il est interdit de réciter une Brakha au moment de ce trempage.

Je suis à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN