Logo Torah-Box

Sentir des fruits et des fleurs le Chabbath

Rédigé le Jeudi 27 Janvier 2022
La question de Anonyme

Bonjour Rav,

J'ai appris qu'il est interdit Chabbath de sentir un fruit de peur qu'on soit amené à le cueillir.

Pourquoi cette Mélakha ne s'applique pas également aux fleurs ?

Merci de votre réponse.

La réponse de Rav Gabriel DAYAN
Rav Gabriel DAYAN
38617 réponses

Bonjour,

En effet, l'interdiction en question touche uniquement les fruits consommables.

Nos Sages, les 'Hakhamim, ont craint qu'ils soient détachés de la branche pour être consommés si on venait à respirer leur parfum.

Ils n'ont pas inclus les fleurs et les plantes parfumées, étant donné qu'elles ne sont pas consommables et qu'il est habituel de les sentir alors qu'elles sont encore rattachées à leur tige. Le risque [existant, certes] qu'elles soient détachées, n'a pas été pris en considération.

Choul'han 'Aroukh - Ora'h 'Haïm, chapitre 336, Halakha 10, Chemirat Chabbath Kéhilkhata, nouvelle édition - 5770, chapitre 26, Halakha 22.

Nous sommes à votre disposition, Bé’ézrat Hachem, pour toute question supplémentaire.

Qu’Hachem vous protège et vous bénisse.

Le Kaddich

Le Kaddich

Prenez votre souffle et explorez les profondeurs du Kaddish. Une des prières les plus célèbres et les plus récitées au monde.

acheter ce livre

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Gabriel DAYAN