Logo Torah-Box

Utiliser des vêtements et jouets qu'on nous donne

Rédigé le Mardi 9 Février 2021
La question de Anonyme

Bonjour,

Peut-on porter des vêtements que l’on nous donne ?

Peut-on ramener des jouets que l’on nous donne chez nous ou y a-t-il des "ondes" positives ou négatives venant de ces derniers ?

Cordialement.

La réponse de Rav Avraham GARCIA
Rav Avraham GARCIA
7948 réponses

Chalom Ouvrakha,

Il est vrai que nous pouvons constater de certains textes que les objets d'une personne sont incarnés par le niveau spirituel de son propriétaire [Baba Kama 24a, Michna Bétsa chapitre 5-3, et autres].

Mais une fois acquis, ces objets redeviennent "stériles" ; d'ailleurs, si ce n'était pas le cas, la Torah ne permettrait pas de prendre le butin de Midian [Parachat Matot 31-21, voir aussi Parachat 'Houkat au sujet du butin de Si'hon et de 'Og].

Néanmoins, en ce qui concerne les ustensiles de cuisine, effectivement, la Torah exige un trempage dans un Mikvé [Tevilat Kélim- s'ils sont neufs] pour cette même raison, c'est-à-dire enlever l'impureté [Yérouchalmi rapporté dans le Beth Yossef Yoré Dé'a 120].

Enfin, le Chem Michmouel Parachat Lékh Lékha [année 1913] reprend cette idée, en nous expliquant qu'une fois l'objet acquis, celui-ci devient stérile, et ce n'est que pour les ustensiles qui sont en rapport avec la nourriture que la Torah exige un trempage, s'ils sont neufs et une cachérisation, également, s'ils ont été utilisés.

Kol Touv.

Mékorot / Sources : Beth Yossef, Chem Michmouel.
La Pureté d'Israël (du 'Hafets 'Haim)

La Pureté d'Israël (du 'Hafets 'Haim)

Traduction du livre original « Taharat Israël » du 'Hafets 'Haïm sur la valeur fondamentale du Mikvé au sein de la cellule familiale.

acheter ce livre télécharger sur iTunes

Avez-vous aimé ?
Soyez le premier à commenter cette réponse Rav Avraham GARCIA