Logo Torah-Box
Etude sur Texte

Traité Avot

Chapitre 2 - Michna 9

Newsletter Michna du Jour

Pour recevoir quotidiennement la Michna du Jour en vidéo, indiquez votre adresse e-mail dans le champ ci-dessous.

אָמַר לָהֶם, צְאוּ וּרְאוּ אֵיזוֹהִי דֶרֶךְ יְשָׁרָה שֶׁיִּדְבַּק בָּהּ הָאָדָם.
רַבִּי אֱלִיעֶזֶר אוֹמֵר, עַיִן טוֹבָה.
רַבִּי יְהוֹשֻׁעַ אוֹמֵר, חָבֵר טוֹב.
רַבִּי יוֹסֵי אוֹמֵר, שָׁכֵן טוֹב.
רַבִּי שִׁמְעוֹן אוֹמֵר, הָרוֹאֶה אֶת הַנּוֹלָד.
רַבִּי אֶלְעָזָר אוֹמֵר, לֵב טוֹב.
אָמַר לָהֶם, רוֹאֶה אֲנִי אֶת דִּבְרֵי אֶלְעָזָר בֶּן עֲרָךְ מִדִּבְרֵיכֶם, שֶׁבִּכְלַל דְּבָרָיו דִּבְרֵיכֶם.
אָמַר לָהֶם צְאוּ וּרְאוּ אֵיזוֹהִי דֶרֶךְ רָעָה שֶׁיִּתְרַחֵק מִמֶּנָּה הָאָדָם.
רַבִּי אֱלִיעֶזֶר אוֹמֵר, עַיִן רָעָה.
רַבִּי יְהוֹשֻׁעַ אוֹמֵר, חָבֵר רָע.
רַבִּי יוֹסֵי אוֹמֵר, שָׁכֵן רָע.
רַבִּי שִׁמְעוֹן אוֹמֵר, הַלֹּוֶה וְאֵינוֹ מְשַׁלֵּם. אֶחָד הַלֹּוֶה מִן הָאָדָם, כְּלֹוֶה מִן הַמָּקוֹם בָּרוּךְ הוּא, שֶׁנֶּאֱמַר (תהלים לז,) לֹוֶה רָשָׁע וְלֹא יְשַׁלֵּם, וְצַדִּיק חוֹנֵן וְנוֹתֵן.
רַבִּי אֶלְעָזָר אוֹמֵר, לֵב רָע.
אָמַר לָהֶם, רוֹאֶה אֲנִי אֶת דִּבְרֵי אֶלְעָזָר בֶּן עֲרָךְ מִדִּבְרֵיכֶם, שֶׁבִּכְלַל דְּבָרָיו דִּבְרֵיכֶם
Il (Rabban Yo’hanan ben Zakaï) leur dit : (à ses cinq disciples) : Allez et voyez quel est le bon chemin auquel l’homme doit s’attacher ? – Rabbi Eli’ézer dit : «  Un œil bienveillant. Rabbi Yehochoua dit : un bon camarade, Rabbi Yossé dit : Un bon voisin. Rabbi Chimon dit : Celui qui prévoit l’avenir. Rabbi
El’azar dit : un bon cœur. – Alors il leur dit : Je préfère les paroles d’El’azar aux vôtres, car dans les siennes les vôtres sont incluses. Rabban Yo’hanan dit encore à ses élèves : Allez et voyez quel est le mauvais chemin dont l’homme doit s’écarter ? – Rabbi Eli’ézer dit : «  Un œil malveillant. Rabbi
Yehochoua dit : un mauvais camarade, Rabbi Yossé dit : Un mauvais voisin. Rabbi Chimon dit : celui qui emprunte et ne rembourse pas ; celui qui emprunte chez des hommes, est exactement comme s’il empruntait de Celui qui est partout, comme il est dit (Tehilim 37,21) : « Le méchant emprunte et
ne paye pas ; le juste est compatissant et il donne ». Rabbi El’azar dit : un mauvais cœur. – Alors il leur dit : Je préfère les paroles d’El’azar aux vôtres, car dans les siennes les vôtres sont incluses. Ils (les élèves de Rabban Yo’hanan ben Zakaï) ont énoncé (chacun) trois sentences ; Rabbi Eli’ézer dit : « 
Que l’honneur de ton prochain te soit aussi précieux que le tien. Ne te fâche pas facilement. Fais pénitence un jour avant ta mort. Réchauffe-toi au feu des Sages, mais fais attention à leur charbon pour que tu ne brûles pas, car leur morsure est la morsure d’un renard, et leur piqûre la piqûre d’un scorpion, et leur sifflement le sifflement d’un basilic, et toutes leurs paroles ressemblent à du charbon ardent ».
Soyez le premier à commenter ce cours !
Newsletter Torah-Box

Pour recevoir chaque semaine les nouveaux cours et articles, inscrivez-vous dès maintenant :

30 Mai 2024 - 22 Iyar 5784

  • 04:43 Mise des Téfilines
  • 05:47 Lever du soleil
  • 13:08 Heure de milieu du jour
  • 20:28 Coucher du soleil
  • 21:13 Tombée de la nuit

Chabbath Bé'houkotaï
Vendredi 31 Mai 2024

Entrée à 20:11
Sortie à 21:18


Changer de ville