La Michna nous dit que, du temps où le Beth Hamikdash était en place, il y avait une coutume consistant à puiser de l'eau dans une certaine source, et à l'amener au Beth Hamikdash, où elle était versée sur le mizbéa'h. Ce puisement d'eau donnait lieu à une joie particulière. Pourquoi ? Qu'avait-il de si joyeux ? Et, de nos jours (où nous n'avons pas le Beth Hamikdash), qu'est-ce qui pourrait nous motiver à être joyeux ? A partir des mots "sova' séma'hot", nous allons voir sept raisons de nous réjouir...