En quoi la destruction du Beth Hamikdash nous concerne-t-elle encore de nos jours ? Peut-on pleurer la destruction d'un édifice que nous n'avons même pas connu ? Que nous manque-t-il en son absence ? Comment inviter Hachem dans nos vies, pour pouvoir réussir dans tous les domaines ? Réponse à travers des propos de Rav Haïm Friedlander et de Rabbi Haïm de Volozhine.