On pense souvent que le yétser hara (mauvais penchant) est, comme son nom l'indique, mauvais. Mais s'il n'était que négatif, pourquoi la Torah y ferait-elle référence en employant les mots "tov méod (très bien) "? Dans ce cours, Rav Benchétrit présente les caractéristiques du yétser hara, afin de nous permettre de mieux le connaître. Et il dit notamment que le yétser hara est positif ou négatif selon qu'on le maîtrise ou pas: tant qu'on ne le domine pas, on doit effectivement subir son influence ; mais si on sait l'utiliser, il nous permet de progresser, d'agir avec encore plus de motivation.